Les étudiants de l’université de Niamey condamnent les attaques meurtrières récurrentes dans le pays AIB Burkina : Le gouvernement et ses partenaires échangent autour de la production agro-sylvo-pastorale AIB Burkina : l’Etat préconise des formations professionnelles privés aboutissant à l’auto-emploi AIB Fada N’Gourma : Plusieurs élèves blessés suite à des échauffourées avec les FDS GNA Australian High Commission supports training of women in dairy processing GNA ACET launches call for SMEs into Business Transformation Programme GNA Murder suspect weeps as he awaits committal proceedings MAP Grand Prix 4* de Gorla Minore en Italie : Le cavalier marocain Abdelkebir Ouaddar se classe 3ème APS ENTRE 500 ET 700 PARTICIPANTS ATTENDUS AU 6E FORUM DE LA FINANCE ISLAMIQUE (ORGANISATEURS) GNA COVID-19: All set for second dose vaccination in Ashanti

Côte d’Ivoire: La 3e édition du prix BJKD du jeune entrepreneur de l’année lancée à Abidjan


  4 Août      93        Businesses (191),

   

Abidjan – La Fondation Bénédicte Janine Kacou Diagou a lancé, le mardi 04 août 2020, à Abidjan, le prix BJKD du jeune entrepreneur de l’année 2020 qui récompense les personnes aux initiatives entrepreneuriales nécessitant un appui en vue d’améliorer leur capacité de production.

La responsable de la communication de ladite Fondation, Dominique Mobioh Ezoua, a présenté le prix BJKD du jeune entrepreneur de l’année 2020 lors d’une conférence de presse.

« Le prix BJKD se veut une plateforme de soutien aux détenteurs d’activités à fort potentiels qui désirent bénéficier d’un coup de pouce pour améliorer leur rentabilité et aussi, une aubaine pour les personnes ayant des projets innovants à fort impact social », a expliqué Mme Mobioh Ezoua.

Cette année, 100 jeunes seront retenus. Les autorités régionales, via les directions régionales de l’Emploi Jeunes et de la Femme, sont concernées en vue de présélectionner, sur la base des critères définis, 10 dossiers de candidatures par région, dont cinq de jeunes filles. Les cinq meilleurs seront récompensés, a-t-elle précisé.

Elle a ajouté que les autres prétendants seront pris en charge dans le cadre du projet d’Appui à l’innovation entrepreneuriale jeune que conduit le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), aux côtés du gouvernement ivoirien.

Selon la présidente de la Fondation BJKD, Olga Djadji, Il s’agit également au-delà de la compétition, d’encadrer les jeunes entrepreneurs, de les inciter à faire une bonne analyse des forces, faiblesses, opportunités et menaces de leurs projets. « Nous voulons aussi leur donner les clés pour monter un bon business plan et leur faire intégrer la notion de profitabilité sur le court, moyen et long termes », a renchéri .

Le dépôt des candidatures est ouvert sur la plateforme du Prix BJKD depuis le 24 juillet 2020, s’achèvera le 17 août 2020. La participation au concours est gratuite. L’entrepreneur ou l’inventeur, personne physique, doit être âgé de 40 ans maximum au moment du dépôt de sa candidature, diriger une entreprise en cours de développement et régulièrement constituée et immatriculée au Registre du Commerce et du Crédit Mobilier depuis au moins deux ans et avoir son siège social et son domicile situés en Côte d’Ivoire. Plus de 50 millions de francs CFA seront offerts aux lauréats par la Fondation BJKD.

Créée en 2018, la Fondation Bénédicte Janine Kacou Diagou est une organisation éponyme à but non lucratif dont l’objet est de promouvoir l’entrepreneuriat, de susciter la montée de nouveaux talents créatifs au travers de l’art et valoriser le patrimoine culturel africain. C’est une initiative de la directrice générale du groupe NSIA, Bénédicte Janine Kacou Diagou.

Dans la même catégorie