GNA CSIR College of Science and Technology receives backing from MESTI GNA Embattled Assin-North MP receives rousing welcome from constituents GNA Friends of the Earth Ghana holds policy brief on energy equity GNA Bear with us for the increases in bread prices – Bakers appeal LINA ‘No Senior Student In Bong Will Pay School Fees Next Year’ – Minister McGill LINA RREA Plants 500 Solar Panel Lights In Gbarnga LINA Court Remands Three Juvenile On Alleged Gang Rape LINA Man 55, Fires One Dead, Injures Another In Gbarpolu County LINA Pres. Weah Congratulates Liberia’s Olympics Team GNA UTAG, SSA-UOG should stay in action and appear before Commission – NLC

OMVG, ’’UN BEL EXEMPLE DE COLLABORATION ET D’INTÉGRATION’’ (DIPLOMATE)


  23 Octobre      8        Economy (11234),

   

Kaolack, 23 oct APS) – L’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG) est un bel exemple de collaboration et d’intégration régionale, a salué, vendredi, l’ambassadeur de France au Sénégal Philippe Lalliot.

’’La première raison de ma fierté d’être ici est que ce projet est un bel exemple de collaboration et d’intégration entre quatre pays’’, a dit M. Lalliot devant la presse au terme d’une visite du projet d’électrification de l’OMVG.

La deuxième raison est liée au fait que ’’c’est un très bon projet d’aménagement urbain et de développement’’, a dit le diplomate, soulignant qu’’’on parle ici de haute tension et d’électrification rurale qui permettent aux populations de tirer bénéfice de ce grand équipement’’.

La troisième raison de sa fierté réside dans le fait que ce projet ’’touche à la protection de l’environnement et à la promotion de l’hydroélectricité’’.

C’est toutes ces raisons que la France s’intéresse à ce projet en participant à son financement, selon le diplomate qui évalue à 70 millions d’euros la contribution de l’Agence française de développement (AFD) sur un coût global de 680 millions d’euros.

Il a jugé satifaisant le taux d’execution du proejt ’’qui ne s’est jamais arrêté malgré la pandémie de la Covid-19’’.

Quant au Secrétaire général de l’OMVG, Babacar Ndao, il a souligné que ‘’la France reste le principal bailleur de fonds de ce projet et finance la ligne Kaolack-Tambacounda’’.

Il s’est dit satisfait également du taux d’exécution du projet qui a évolué même durant la période où la pandémie de la Covid-9 ’’battait son plein’’.

M. Ndao a mis l’accent sur les retombées de cette ligne pour l’équilibre du réseau de la Senelec.

Les pays membres de l’OMVG sont la Gambie, la Guinée Bissau, la Guinée et le Sénégal.

Dans la même catégorie