ACP Le ministre de l’Industrie et le DG du FPI Patrice Kitebi échangent sur les contrats signés entre la RDC et l’Egypte GNA Chief breaks ground for multipurpose Nkawkaw Palace GNA President fulfills promise to Black Satellites after Youth Championship triumph GNA CIMG launches professional marketing qualifications in Ghana MAP RDC: le SG de l’ONU condamne fermement l’attaque perpétrée contre la MONUSCO au Nord-Kiv, tuant un Casque bleu MAP Observation mercredi du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual (ministère) MAP Côte d’Ivoire : Face au déficit d’électricité, un programme de « rationnement » MAP Questions migratoires: M. Laftit souligne le leadership de SM le Roi qui érige le Maroc en modèle régional MAP La reconnaissance US de la marocanité du Sahara a contraint « les uns à dévoiler leurs cartes, les autres à sortir du bois » (Quid.ma) MAP M. Bourita s’entretient avec son homologue gambien

UN PROGRAMME D’INSTALLATION D’UNITÉS INDUSTRIELLES DÉDIÉES AUX FEMMES EN GESTATION


  3 Décembre      8        Women's Leadership (335),

   

Dakar, 3 nov (APS) – Le gouvernement compte doter prochainement chaque région administrative du pays des unités industrielles de transformation des produits agricoles, halieutiques et ceux issus de l’élevage pour accompagner le développement des activités des femmes entrepreneures, a annoncé jeudi la ministre en charge de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des enfants.

Ndèye Saly Diop Dieng en fait l’assurance aux députés au moment du vote du budget de son ministère pour l’exercice 2021, lequel a été finalement arrêté à plus de 25 milliards de francs Cfa.

‘’Nous allons accompagner les femmes entrepreneures à se hisser à un niveau d’activités plus important par la mise en place, au niveau de chaque région, d’une unité industrielle de transformation des produits agricoles, halieutiques et de l’élevage’’, a-t-elle notamment déclaré.

Elle a rappelé que le ministère des Finances avait déjà accordé le principe d’un appui de 500 millions de francs Cfa dans le cadre de l’installation de ces unités industrielles au profit des femmes.

‘’Cette démarche visant à positionner davantage les femmes dans l’échiquier économique et permettra de créer des championnes, en matière d’entrepreneuriat des femmes‘’, a fait valoir Ndèye Saly Diop Dieng.

‘’La stratégie nationale pour l’autonomisation économique de la femme, assortie d’un plan d’actions prioritaires 2020-2024, va nous permettre de positionner les femmes actives dans l’économie’’, a-t-elle insisté, en rappelant que cette stratégie élaborée de façon inclusive sera mise en œuvre après sa validation par le chef de l’Etat.

La ministre en charge de la Femme a, par ailleurs, fait savoir que les prochaines étapes de son programme d’animation socio-économique dans les régions de Fatick, Kaolack, Kaffrine, Kédougou et Ziguinchor, sont prévues au premier trimestre de 2021.

l’Agence de presse

UN PROGRAMME D’INSTALLATION D’UNITÉS INDUSTRIELLES DÉDIÉES AUX FEMMES EN GESTATION


  3 Décembre      9        Women's Leadership (335),

   

Dakar, 3 nov (APS) – Le gouvernement compte doter prochainement chaque région administrative du pays des unités industrielles de transformation des produits agricoles, halieutiques et ceux issus de l’élevage pour accompagner le développement des activités des femmes entrepreneures, a annoncé jeudi la ministre en charge de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des enfants.

Ndèye Saly Diop Dieng en fait l’assurance aux députés au moment du vote du budget de son ministère pour l’exercice 2021, lequel a été finalement arrêté à plus de 25 milliards de francs Cfa.

‘’Nous allons accompagner les femmes entrepreneures à se hisser à un niveau d’activités plus important par la mise en place, au niveau de chaque région, d’une unité industrielle de transformation des produits agricoles, halieutiques et de l’élevage’’, a-t-elle notamment déclaré.

Elle a rappelé que le ministère des Finances avait déjà accordé le principe d’un appui de 500 millions de francs Cfa dans le cadre de l’installation de ces unités industrielles au profit des femmes.

‘’Cette démarche visant à positionner davantage les femmes dans l’échiquier économique et permettra de créer des championnes, en matière d’entrepreneuriat des femmes‘’, a fait valoir Ndèye Saly Diop Dieng.

‘’La stratégie nationale pour l’autonomisation économique de la femme, assortie d’un plan d’actions prioritaires 2020-2024, va nous permettre de positionner les femmes actives dans l’économie’’, a-t-elle insisté, en rappelant que cette stratégie élaborée de façon inclusive sera mise en œuvre après sa validation par le chef de l’Etat.

La ministre en charge de la Femme a, par ailleurs, fait savoir que les prochaines étapes de son programme d’animation socio-économique dans les régions de Fatick, Kaolack, Kaffrine, Kédougou et Ziguinchor, sont prévues au premier trimestre de 2021.

l’Agence de presse

Dans la même catégorie