ACP Le ministre de l’Industrie et le DG du FPI Patrice Kitebi échangent sur les contrats signés entre la RDC et l’Egypte GNA Chief breaks ground for multipurpose Nkawkaw Palace GNA President fulfills promise to Black Satellites after Youth Championship triumph GNA CIMG launches professional marketing qualifications in Ghana MAP RDC: le SG de l’ONU condamne fermement l’attaque perpétrée contre la MONUSCO au Nord-Kiv, tuant un Casque bleu MAP Observation mercredi du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual (ministère) MAP Côte d’Ivoire : Face au déficit d’électricité, un programme de « rationnement » MAP Questions migratoires: M. Laftit souligne le leadership de SM le Roi qui érige le Maroc en modèle régional MAP La reconnaissance US de la marocanité du Sahara a contraint « les uns à dévoiler leurs cartes, les autres à sortir du bois » (Quid.ma) MAP M. Bourita s’entretient avec son homologue gambien

Genre: Clôture des activités du programme de renforcement des capacités d’actions des femmes RECAFEM Phase 4


  18 Décembre      12        Women's Leadership (335),

   

Porto-Novo, 18 déc. 2020 (ABP)- Le ministre des affaires sociales et de la microfinance, Véronique Tognifodé, a procédé ce jeudi à Cotonou, à la clôture des activités du programme de renforcement des capacités d’actions des femmes, RECAFEM Phase 4, au cours d’un atelier d’apprentissage, de diffusion des acquis en genre et des résultats clés de l’appui à la participation des femmes aux élections communales 2020 et la démarche AsheYori du programme.
Le Programme appui suisse au renforcement des capacités des femmes RECAFEM, démarré en 2003, est une initiative qui vise la réduction des inégalités hommes/femmes dans les domaines social, culturel, juridique et économique.
La mise en œuvre de ce programme a permis d’atteindre des résultats subséquents. A titre d’exemples, sur 18 150 candidats ayant participé aux élections communales et municipales, 1711 femmes ont été positionnées sur les cinq listes des partis politiques, soit un taux 9,43 %. Parmi elles, 78 ont été élues conseillères contre 65 en 2015, soit une augmentation de 20%. 04 sont élues maires pour la 1ère fois depuis l’avènement de la décentralisation au Bénin soit une progression de 33, 33% même si ce nombre est passé à 3, après la destitution de la maire de Adja-Ouèrè en septembre. Les communes telles que Kouandé, Kérou, Bassila, Ouèssè, N’Dali ont quant à elles enregistrées pour la première fois, des femmes conseillères.
Conscient du bilan élogieux du programme, la cheffe d’arrondissement central de la commune de Banikoara, Élise Tama Placide, exemple vivant des différents appuis du consortium WanepRifonga, de Care Bénin Togo, a exhorté les partenaires de Recafem à accentuer davantage leurs actions sur le terrain.
Présents à cette cérémonie, les partenaires techniques et financiers ont loué la synergie d’actions entre le gouvernement, la société civile et autres parties prenantes.
Les défis persistent malgré les résultats quantitatifs et qualitatifs obtenus par Care Bénin Togo, notamment au niveau de l’écoulement des produits des femmes dans les marchés. En plus, 33 communes sont sans élus femmes et nous travaillons pour que dans tous les conseils communaux, les femmes soient présentes, a déclaré la directrice Pays de Care Bénin Togo, Joyce Sepenoo, représentante des PTF.
La cheffe de la coopération Suisse au Bénin, Mme Elisabeth Pitteloud, a quant à elle, promis de mieux accompagner le programme.

Dans la même catégorie