GNA U-20 Women’s World Cup: Ghana suffer another humiliation to exit tournament  GNA Rana Motors partner GFA to launch Qatar OMBC project GNA Thunderstorm or rain expected over transition and northern sector this evening GNA Ghana to mark World Folklore Day with multi-national summit GNA Renew NHIS cards with mobile renewal service – Dr Okoe Boye GNA Ghana loses more than GHc5.6 billion annually in tax revenue GNA Minister of Food and Agriculture inaugurates Twifo Oil Palm Plantation Board GNA Invest for Jobs launches Green SME Networking Festival in Kumasi GNA GIPC Boss urges private sector to explore partnerships for growth GNA ActionAid sensitises employers, employees on decent work, ILO Conventions

Bulletin de l’écologie de l’Afrique


  1 Février      9        Environment (3541),

   

Dakar, 01/02/2021 (MAP)- Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du lundi 1er février :

Burkina :

–La Banque européenne d’investissement (BEI) vient d’approuver un soutien d’environ 39 millions d’euros, soit 25,3 milliards FCFA, en faveur du Burkina Faso pour doper la capacité de production de la centrale solaire Sonabel, la société nationale burkinabé d’électricité.

Initialement dotée d’une puissance de 37 MW, l’appui financier de la BEI permettra de booster la capacité de l’infrastructure à 50 MW, selon des médias ouest-africains.

Cette centrale vise à renforcer l’offre de production de la Sonabel, de fournir de l’énergie fiable, propre et à moindre coût à des milliers de burkinabé ainsi qu’à réduire les besoins d’importations électriques du pays.

RDC :

–Une note circulaire du gouverneur de la ville-province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, vient de réactiver le décret interdisant la production, l’importation, la commercialisation et l’utilisation des sacs, sachets et autres emballages en plastique sur toute l’étendue du territoire national pris, il y a quelques années, par le Premier ministre Bruno Tshibala, rapporte l’Agence d’information d’Afrique centrale (ADIAC).

Dans le même sens, l’autorité urbaine de la capitale congolaise vient de nouveau d’interdire l’utilisation de sachets en plastique pour la vente d’eau conditionnée.
Kenya :

–Les tendances récentes montrent que dans les décennies à venir, les ressources naturelles du Kenya continueront de subir des pressions importantes dues à des facteurs de stress à la fois anthropiques et naturels, ce qui aura des impacts négatifs plus importants sur le développement socio-économique, y compris la sécurité alimentaire et les moyens d’existence, révèle une étude du Centre de prévision et d’application du climat de l’IGAD (ICPAC)

Pour l’ICPAC, comprendre les impacts de ces facteurs de stress est une étape importante dans l’élaboration de stratégies d’adaptation et d’adaptation à tous les niveaux. Les tours d’eau du Kenya jouent un rôle essentiel dans la fourniture de services écosystémiques tels que l’approvisionnement en eau, le bois et les produits forestiers non ligneux et la régulation des services tels que le climat et la quantité et la qualité de l’eau.

Zambie :

— Le Fonds mondial pour la nature (WWF) s’est dit préoccupé par le deuxième incident en l’espace de cinq mois d’un lion s’échappant de son enclos au parc de Munda Wanga, au sud de la Zambie.

La directrice du WWF en Zambie, Nachilala Nkombo, a déclaré que le parc environnemental de Munda Wanga est un refuge faunique très important qui génère des revenus contribuant au Produit intérieur brut (PIB) du pays.

Cependant, a-t-elle ajouté, le WWF Zambie regrette qu’une grande partie des infrastructures de ce parc s’est détériorée, ce qui a conduit à des incidents tels que ceux des deux lions qui ont fui le parc, provoquant la panique et un risque énorme pour les communautés environnantes.

Dans la même catégorie