ACP Le ministre de l’Industrie et le DG du FPI Patrice Kitebi échangent sur les contrats signés entre la RDC et l’Egypte GNA Chief breaks ground for multipurpose Nkawkaw Palace GNA President fulfills promise to Black Satellites after Youth Championship triumph GNA CIMG launches professional marketing qualifications in Ghana MAP RDC: le SG de l’ONU condamne fermement l’attaque perpétrée contre la MONUSCO au Nord-Kiv, tuant un Casque bleu MAP Observation mercredi du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual (ministère) MAP Côte d’Ivoire : Face au déficit d’électricité, un programme de « rationnement » MAP Questions migratoires: M. Laftit souligne le leadership de SM le Roi qui érige le Maroc en modèle régional MAP La reconnaissance US de la marocanité du Sahara a contraint « les uns à dévoiler leurs cartes, les autres à sortir du bois » (Quid.ma) MAP M. Bourita s’entretient avec son homologue gambien

Mamou/Fête des femmes: À la rencontre de madame Barry Aminata N’diaye pompiste à la station Shell de Madina Scierie


  18 Mars      4        Women's Leadership (335),

   

Mamou, 17 mars (AGP)- Officialisée par les Nations-unies en 1977, la journée internationale des droits de la femme continue d’être célébrée.

 

Pour un futur égalitaire, certaines femmes de la ville carrefour, célèbrent les efforts considérables qu’elles sont en train de déployer.

 

C’est le cas de madame Barry Aminata N’diaye, pompiste à la station Shell du quartier Madina scierie dans la commune urbaine de Mamou qui exerce ce travail depuis 2010. Mère d’une fille, Aminata N’diaye gère tout de même son foyer parallèlement à sa profession de pompiste où elle reste de 6h30 minutes à 22 heures.

 

Attirée par ce travail peu commun aux femmes, madame Barry Aminata N’diaye indique qu’il n’y a pas un travail approprié aux femmes et aux hommes. «  Tout ce que l’homme peut faire, la femme peut le faire aussi, puisque nous parlons d’égalité homme-femme », a-t-elle dit.

 

En activité depuis 2010, Aminata N’diaye dit être confrontée à des difficultés qu’elle arrive tout de même à gérer : « Depuis 2010 je suis là. Ce n’est pas facile. Je prends du courage parce que nous sommes là de 06h30 minutes à 22 heures. Nous sommes avec les clients dont les uns sont faciles et les autres difficiles. Mais en tant que pompiste on accepte tout car chez nous c’est le client qui est roi», a laissé entendre madame Barry Aminata.

 

Interrogée sur comment ses collègues hommes la regardent en temps de travail, elle a souligné que tout se passe bien entre elle et ses collègues. « Il y a beaucoup de personnes qui viennent nous trouver au moment du travail. Ils nous félicitent et nous encouragent à continuer dans ce sens », a-t-elle martelé.

 

Dans son message aux femmes à l’occasion du mois de la femme, madame Barry Aminata N’diaye soutient : « Mon message aux femmes surtout celles qui sont à la maison et qui ne font rien, c’est  de choisir une activité afin de bénéficier des avantages. Même étant mariée, le mari ne pourra pas satisfaire tous les besoins. Alors levons-nous  et travaillons pour le bonheur de nos familles », a-t-elle conclu.

Mamou/Fête des femmes: À la rencontre de madame Barry Aminata N’diaye pompiste à la station Shell de Madina Scierie


  18 Mars      4        Women's Leadership (335),

   

Mamou, 17 mars (AGP)- Officialisée par les Nations-unies en 1977, la journée internationale des droits de la femme continue d’être célébrée.

 

Pour un futur égalitaire, certaines femmes de la ville carrefour, célèbrent les efforts considérables qu’elles sont en train de déployer.

 

C’est le cas de madame Barry Aminata N’diaye, pompiste à la station Shell du quartier Madina scierie dans la commune urbaine de Mamou qui exerce ce travail depuis 2010. Mère d’une fille, Aminata N’diaye gère tout de même son foyer parallèlement à sa profession de pompiste où elle reste de 6h30 minutes à 22 heures.

 

Attirée par ce travail peu commun aux femmes, madame Barry Aminata N’diaye indique qu’il n’y a pas un travail approprié aux femmes et aux hommes. «  Tout ce que l’homme peut faire, la femme peut le faire aussi, puisque nous parlons d’égalité homme-femme », a-t-elle dit.

 

En activité depuis 2010, Aminata N’diaye dit être confrontée à des difficultés qu’elle arrive tout de même à gérer : « Depuis 2010 je suis là. Ce n’est pas facile. Je prends du courage parce que nous sommes là de 06h30 minutes à 22 heures. Nous sommes avec les clients dont les uns sont faciles et les autres difficiles. Mais en tant que pompiste on accepte tout car chez nous c’est le client qui est roi», a laissé entendre madame Barry Aminata.

 

Interrogée sur comment ses collègues hommes la regardent en temps de travail, elle a souligné que tout se passe bien entre elle et ses collègues. « Il y a beaucoup de personnes qui viennent nous trouver au moment du travail. Ils nous félicitent et nous encouragent à continuer dans ce sens », a-t-elle martelé.

 

Dans son message aux femmes à l’occasion du mois de la femme, madame Barry Aminata N’diaye soutient : « Mon message aux femmes surtout celles qui sont à la maison et qui ne font rien, c’est  de choisir une activité afin de bénéficier des avantages. Même étant mariée, le mari ne pourra pas satisfaire tous les besoins. Alors levons-nous  et travaillons pour le bonheur de nos familles », a-t-elle conclu.

Dans la même catégorie