GNA SOS Children’s Villages Ghana empowers youth in Abuakwa North GNA Hardford Motors donates to National Chief Imam to mark Eid-Ul-Fitr GNA Police Cadet Trainees Matriculate GNA Muslims celebrate Eid flamboyantly – Ashaiman GNA Stakeholders commit to tackling teenage pregnancy in Bosomtwe GNA CDD-Ghana researches impact of COVID-19 on government reforms GNA Shun party politics at the workplace GNA Ghanaians must respect the rights and freedoms-NCCE Director GNA Assembly Member appeals for construction of bridge GNA Madina MP calls for peaceful co-existence

L’UNIC encouragée à poursuivre sa mission de former des managers et incubateurs d’emplois


  22 Mars      5        Job (216),

   

 

Kinshasa, 22 mars 2021 (ACP).- La vice-ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Liliane Banga Lwaboshi a encouragé, samedi, les hommes et les femmes ainsi que le promoteur et le recteur de l’Université du CEPROMAD(UNIC), le Pr Oscar Nsaman-O-Lutu, à poursuivre leur mission noble de formation des managers et incubateurs d’emplois dans les trois différents cycles organisés.

La vice-ministre sortant de l’ESU, qui s’est prononcée lors de la célébration au sein de cette université de la Journée internationale des droits de la femme, a salué la  philosophie de l’UNIC qui a formé dans la promotion du genre,  hommes et femmes.

Les hommes et femmes de l’UNIC, a-t-elle dit,  travaillent dans un environnement qui fait preuve de créativité, d’ingéniosité  et d’innovation, bref un milieu où tous sont appelés à devenir de vrais.

Elle a, à cette occasion,  tenu une conférence sur le thème de  cette Journée internationale « Leadership féminin d’excellence pour une société égalitaire et numérique à l’ère de la COVID-19 ».

Elle s’est associée dans cet exercice aux mamans et filles de l’Université de CEPROMAD, pour faire ses réflexions sur cette thématique.

La femme leader, a-t-elle dit, devra développer les mécanismes notamment le sens de l’écoute, l’excellence, la créativité, la compétence, la quête de l’harmonie, etc.

Face aux crises, aux guerres et aux pandémies telles la COVID-19, la femme, a souligné Liliane Banga, doit pouvoir user des atouts qu’elle regorge pour contribuer de manière significative à l’amélioration de la vie.

« Etre une femme manager signifie avoir une vision, développer  le sens de l’écoute, être intègre et savoir prendre des décisions », a-t-elle relevé, soulignant la nécessité pour la femme leader de s’engager à la surveillance de la maladie à coronavirus, par exemple dans la sensibilisation au respect des gestes –barrières de lutte contre cette pandémie.

Intégrer la vision du CEPROMAD afin d’être modèle dans la société

Intervenant sur le « Leadership féminin de l’excellence avec modèle Edzo », le Pr Angèle  Onsin Nsaman a souligné la nécessité pour les femmes de l’UNIC à intégrer la vision de formation de cette université afin d’être des vrais leaders dans tous les domaines de la vie.

Docteur formé dans le cadre de partenariat entre l’UNIC et l’Université de Kinshasa (UNIKIN), Mme Onsin Nsaman a invité les mamans et les jeunes à apprendre pour sortir de l’ignorance et accéder à la connaissance, à la science, au management devant permettre à s’affirmer dans l’Enseignement supérieur et universitaire ainsi que dans la société, en rendant des services nobles à ladite société.

L’UNIC, a-t-elle dit, donne l’opportunité aux hommes comme aux femmes d’apprendre pour être utiles dans la société en évitant la dépendance, l’oisiveté,  la paresse, la distraction, etc.

D’autres interventions dans le cadre de cette Journée internationale à l’UNIC, placée sous le haut patronage du Pr émérite, Oscar Nsaman–O-Lutu, ont porté sur le « Leadership féminin de l’excellence avec modèle CARA », « L’éthique  et la morale universitaire (mode et habillement) », respectivement animées par la doctorante, Gabrielle Layinda et le Pr Martin Kalonji.

Cette journée était agrémentée par la musique, les saynètes et le théâtre.

L’UNIC encouragée à poursuivre sa mission de former des managers et incubateurs d’emplois


  22 Mars      5        Job (216),

   

 

Kinshasa, 22 mars 2021 (ACP).- La vice-ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Liliane Banga Lwaboshi a encouragé, samedi, les hommes et les femmes ainsi que le promoteur et le recteur de l’Université du CEPROMAD(UNIC), le Pr Oscar Nsaman-O-Lutu, à poursuivre leur mission noble de formation des managers et incubateurs d’emplois dans les trois différents cycles organisés.

La vice-ministre sortant de l’ESU, qui s’est prononcée lors de la célébration au sein de cette université de la Journée internationale des droits de la femme, a salué la  philosophie de l’UNIC qui a formé dans la promotion du genre,  hommes et femmes.

Les hommes et femmes de l’UNIC, a-t-elle dit,  travaillent dans un environnement qui fait preuve de créativité, d’ingéniosité  et d’innovation, bref un milieu où tous sont appelés à devenir de vrais.

Elle a, à cette occasion,  tenu une conférence sur le thème de  cette Journée internationale « Leadership féminin d’excellence pour une société égalitaire et numérique à l’ère de la COVID-19 ».

Elle s’est associée dans cet exercice aux mamans et filles de l’Université de CEPROMAD, pour faire ses réflexions sur cette thématique.

La femme leader, a-t-elle dit, devra développer les mécanismes notamment le sens de l’écoute, l’excellence, la créativité, la compétence, la quête de l’harmonie, etc.

Face aux crises, aux guerres et aux pandémies telles la COVID-19, la femme, a souligné Liliane Banga, doit pouvoir user des atouts qu’elle regorge pour contribuer de manière significative à l’amélioration de la vie.

« Etre une femme manager signifie avoir une vision, développer  le sens de l’écoute, être intègre et savoir prendre des décisions », a-t-elle relevé, soulignant la nécessité pour la femme leader de s’engager à la surveillance de la maladie à coronavirus, par exemple dans la sensibilisation au respect des gestes –barrières de lutte contre cette pandémie.

Intégrer la vision du CEPROMAD afin d’être modèle dans la société

Intervenant sur le « Leadership féminin de l’excellence avec modèle Edzo », le Pr Angèle  Onsin Nsaman a souligné la nécessité pour les femmes de l’UNIC à intégrer la vision de formation de cette université afin d’être des vrais leaders dans tous les domaines de la vie.

Docteur formé dans le cadre de partenariat entre l’UNIC et l’Université de Kinshasa (UNIKIN), Mme Onsin Nsaman a invité les mamans et les jeunes à apprendre pour sortir de l’ignorance et accéder à la connaissance, à la science, au management devant permettre à s’affirmer dans l’Enseignement supérieur et universitaire ainsi que dans la société, en rendant des services nobles à ladite société.

L’UNIC, a-t-elle dit, donne l’opportunité aux hommes comme aux femmes d’apprendre pour être utiles dans la société en évitant la dépendance, l’oisiveté,  la paresse, la distraction, etc.

D’autres interventions dans le cadre de cette Journée internationale à l’UNIC, placée sous le haut patronage du Pr émérite, Oscar Nsaman–O-Lutu, ont porté sur le « Leadership féminin de l’excellence avec modèle CARA », « L’éthique  et la morale universitaire (mode et habillement) », respectivement animées par la doctorante, Gabrielle Layinda et le Pr Martin Kalonji.

Cette journée était agrémentée par la musique, les saynètes et le théâtre.

Dans la même catégorie