GNA NDPC holds stakeholders engagement to improve food nutrition systems GNA Help save the forestry industry – Forestry Association cries GNA CHAG launches six months revolving fund for member facilities GNA Deputy Youth and Sports Minister launches Koora Sports Consult to unearth talents GNA Lack of storage facilities remain a major problem for farmers- study GNA Court orders Jomoro MP to produce documents on dual citizenship renunciation GNA Teachers urged to help change society positively GNA Six arrested for alleged human trafficking of minors GNA PPAG educates communities against child marriage GNA Children’s wellbeing: Lets’ step up implementation of Agenda 2040

Des OSC féminines d’Abidjan se forment à la gestion des finances publiques


  20 Avril      10        Women's Leadership (335),

   

Abidjan, 20 avr 2021 (AIP)- Trente membres des Organisations de la société civile (OSC) féminines des communes de Cocody et d’Abobo participent depuis mardi 20 avril 2021, à Abidjan, à un atelier de formation de trois jours sur la gestion des finances publiques (GFP) à l’initiative du Réseau ivoirien pour la défense des droits de l’enfant et de la femme (RIDDEF).

Cet atelier vise à présenter les notions de genre et d’égalité de genres, rechercher des idées pour une meilleure gouvernance locale, en lien avec les besoins spécifiques des femmes, présenter les mécanismes économiques et budgétaires de la GFP, les institutions et acteurs de la GFP, les points d’ancrage de la participation citoyenne à la GFP, et enfin les mécanismes d’accès à l’information, et à l’information budgétaire de façon spécifique.

« Il y a un constat qui a été fait. Les femmes ne sont pas beaucoup présentes dans le processus d’élaboration et de gestion des finances publiques. Alors que nous parlons de plus en plus de budget du genre, de budget participatif. Il est important que ces femmes soient informées et formées afin qu’elles puissent prendre leur place dans le processus de gestion des finances publiques », a souligné la présidente du RIDDEF », Chantal Ayémou.

L’ONG procède en ce moment à une série de renforcements des capacités des OSC féminines en matière de finances publiques, de genre et de plaidoyers dans les différentes régions ciblées par le projet.

Ces femmes seront ensuite coachées pendant 18 mois en fonction des insuffisances et des besoins en lien avec les finances publiques. Puis elles organiseront par elles-mêmes des sessions publiques auxquelles participeront les responsables des collectivités décentralisées et les responsables impliquées dans les finances publiques. Elles pourront ainsi faire leurs plaidoyers pour que les besoins identifiés soient pris en compte dans l’élaboration des projets à inclure dans le budget.

Le représentant résident de la Fondation Friedrich Ebert, Thilo Schöne et la représentante de l’UE, Anne Joseph, ont relevé l’importance de la société civile en tant que  maillon essentiel de la démocratie  du fait de son rôle d’actrice clé du contrôle citoyen. Pour eux, la formation des femmes aux rouages des finances publiques vient à point nommé vu qu’elles auront une ouverture d’esprit  sur la nécessité de leur participation à la gestion des finances publiques.

Cette activité du RIDDEF s’inscrit dans la mise en œuvre du projet « Finances publiques, je participe », cofinancé par l’UE et la Fondation Friedrich Ebert, sur une période de trois ans dans les villes d’Abidjan, Bondoukou, Korhogo et Daloa.

Dans la même catégorie