GNA Deputy Youth and Sports Minister launches Koora Sports Consult to unearth talents GNA Lack of storage facilities remain a major problem for farmers- study GNA Court orders Jomoro MP to produce documents on dual citizenship renunciation GNA Teachers urged to help change society positively GNA Six arrested for alleged human trafficking of minors GNA PPAG educates communities against child marriage GNA Children’s wellbeing: Lets’ step up implementation of Agenda 2040 GNA Centre for National Culture holds Traditional Talent Festival GNA Over 1,300 women trained in soap production in Bono/Bono East Regions GNA OACPS lack capacity to address tax avoidance, money laundering

M. Bourita s’entretient avec son homologue gambien


  11 Mai      6        Politics (15565),

   

Rabat, 11/05/2021 (MAP) – Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, s’est entretenu, mardi par visioconférence, avec le ministre gambien des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et des Gambiens à l’étranger, Mamadou Tangara.

Les deux parties se sont félicitées de l’ouverture par la Gambie de son Consulat Général à Dakhla le 07 janvier 2020, tandis que M. Bourita a assuré M. Tangara de la volonté du Maroc de mettre à profit son expérience et son expertise dans les domaines du développement économique et social à la disposition de la République de Gambie pour la réalisation de son plan de développement 2018-2021, indique un communiqué du ministère.

Les deux ministres ont exprimé le souhait de développer davantage la coopération bilatérale entre les deux pays dans plusieurs domaines tels que l’énergie et les énergies renouvelables, l’agriculture, les infrastructures, la formation, l’eau, l’éducation et l’échange d’expériences dans le domaine de la gestion de l’eau et la construction de barrages.

A ce titre, MM. Bourita et Tangara ont exprimé leur volonté de programmer la 3ème session de la Commission mixte de coopération et d’organiser un forum économique à Banjul, poursuit la même source, précisant que les deux ministres ont évoqué dans ce cadre plusieurs projets d’accords de coopération qui sont en cours de finalisation, couvrant les domaines de l’énergie, le commerce, l’industrie, la double imposition, l’agriculture, la jeunesse et les sports, les affaires religieuses, la promotion des investissements, le tourisme et les affaires culturelles.

M. Tangara a remercié son homologue marocain pour l’octroi par le Maroc de bourses aux étudiants gambiens, contribuant ainsi au développement de leurs capacités, exprimant le souhait d’augmenter le quota et de l’élargir aux futurs techniciens d’entre eux.

MM. Bourita et Tangara se sont engagés à se soutenir mutuellement sur les questions liées aux intérêts fondamentaux des deux pays, note le communiqué, ajoutant qu’au sujet de la question du Sahara marocain, M. Tangara a réitéré le soutien indéfectible et constant de son pays vis-à-vis de l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc et a salué les efforts entrepris par le Maroc pour trouver une solution politique au différend régional sur le Sahara marocain.

En outre, M. Tangara a salué la crédibilité et la primauté de l’Initiative marocaine d’Autonomie comme base pour régler cette question, tout en réitérant le plein soutien de la République de Gambie au rôle joué par les Nations Unies (ONU) en tant que cadre exclusif et consensuel pour parvenir à une solution durable à ce différend régional et à la Décision 693 de l’Union africaine (UA) adoptée par le 31è Sommet tenu en juillet 2018, soutenant officiellement le processus onusien à cet égard.

Lors de cet entretien, les deux ministres ont également exprimé leur volonté de renforcer davantage la communication stratégique et la coordination entre les deux pays dans le cadre des différents foras régionaux et multilatéraux, tels que l’UA et l’ONU, convenant ainsi de coordonner, à travers leurs représentants permanents à New York, Genève et à l’UA, leurs actions et décisions concernant les questions d’intérêt commun.

Ils ont également discuté de la nécessité de se soutenir mutuellement s’agissant des candidatures en lice pour divers postes au sein des institutions continentales et internationales, conclut le communiqué.

Dans la même catégorie