APS MAME FAMEW CAMARA EXPLIQUE L’IMPORTANCE DE LA PLACE DE LA FEMME DANS SES ŒUVRES GNA Africa should address challenges of Covid-19 – President Akuffo Addo APS SURVIE DE L’ENFANT : UN PLAN DE COMMUNICATION EN COURS D’ÉLABORATION POUR BOOSTER LES INDICATEURS APS MAME FAMEW CAMARA : ’’IL FAUT FAIRE DE LA LECTURE UNE DISTRACTION’’ APS LES TRAVAUX DU PARC DES TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES « À UN NIVEAU SATISFAISANT » (COMMUNIQUÉ) GNA Speaker inaugurates Parliamentary Friendship Associations Management Committee GNA COVID-19: Dodowa Health Research Center engages stakeholders on trial of Sputnik Light vaccine GNA More than 65,000 merchants enrolled on the GhQR platform GNA Entrance University Hospital organizes health screening GNA Ghana-Togo Maritime Boundary Negotiations Meeting underway in Accra

Santé / Campagne de traitement de masse en milieu scolaire contre la bilharziose et les vers intestinaux dans le Borgou


  11 Mai      1        LeaderShip Feminin (9536),

   

Porto-Novo, 11 Mai 2021 (ABP)-Le Programme national de lutte contre les maladies transmissibles (PNLMT), du ministère de la santé en collaboration avec ses partenaires, organise du lundi au vendredi, une campagne de traitement de masse en milieu scolaire contre la bilharziose et les vers intestinaux dans 06 communes du Borgou, a appris l’ABP de sources locales.
Selon Moise Sabi Isaïe, chargé de communication à la direction départementale de la santé ( DDS) du Borgou, ce traitement de masse en milieu scolaire concerne 06 sur les 08 communes du Borgou à savoir Parakou, N’Dali, Sinendé, Kalalé, Pèrèrè et Bembèrèkè. Deux (02) médicaments sont distribués pendant l’opération, a-t-il expliqué. Il s’agit du Praziquantèl contre la bilharziose et l’Albendazole contre les vers intestinaux avec pour cible tous les enfants de 05à 14 ans. Les deux autres communes notamment Tchaourou et Nikki, ne sont pas concernées puisqu’elles ne sont pas considérées comme des communes à risque par rapport à ces maladies, a martelé Sabi Isaïe.
Par ailleurs, souligne-t-il, seules les communes de Bembèrèkè et de N’Dali sont concernées par la distribution du Praziquantèl (contre la bilharziose).
Le traitement des enfants des communes concernées se fait dans les écoles où des équipes sont déployées et travaillent avec des instituteurs déjà formés sur la distribution, a-t-il dit. Quant aux enfants cibles qui ne sont pas scolarisés, clarifie-t-on, ils seront pris en compte grâce à l’implication des relais communautaires. Ceux-ci vont recenser ces enfants et les amener dans les écoles où ils seront aussi traités.
Pour finir le chargé de communication de la DDS Borgou, a invité les parents à laisser leurs enfants se faire traiter gratuitement au cours de cette campagne qui prend fin vendredi prochain, afin d’être à l’abri de ces maladies.

Dans la même catégorie