APS MAME FAMEW CAMARA EXPLIQUE L’IMPORTANCE DE LA PLACE DE LA FEMME DANS SES ŒUVRES GNA Africa should address challenges of Covid-19 – President Akuffo Addo APS SURVIE DE L’ENFANT : UN PLAN DE COMMUNICATION EN COURS D’ÉLABORATION POUR BOOSTER LES INDICATEURS APS MAME FAMEW CAMARA : ’’IL FAUT FAIRE DE LA LECTURE UNE DISTRACTION’’ APS LES TRAVAUX DU PARC DES TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES « À UN NIVEAU SATISFAISANT » (COMMUNIQUÉ) GNA Speaker inaugurates Parliamentary Friendship Associations Management Committee GNA COVID-19: Dodowa Health Research Center engages stakeholders on trial of Sputnik Light vaccine GNA More than 65,000 merchants enrolled on the GhQR platform GNA Entrance University Hospital organizes health screening GNA Ghana-Togo Maritime Boundary Negotiations Meeting underway in Accra

MACKY SALL DEMANDE AU GOUVERNEMENT D’AUGMENTER LES RESSOURCES FINANCIÈRES DE L’UVS


  12 Mai      8        Economy (11045),

   

Dakar, 12 mai (APS) – Le chef de l’Etat Macky Sall a recommandé mercredi au ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation de « renforcer les ressources financières nécessaires au développement de l’Université virtuelle du Sénégal (UVS) ».

S’exprimant en Conseil des ministres, le président de la République a demandé à Cheikh Oumar Anne de « prendre toutes les dispositions » qu’il faut, de concert avec le ministre des Finances et du Budget, pour « renforcer les ressources financières nécessaires au développement de l’Université virtuelle du Sénégal ».

Il lui a dit de faire de même pour le « fonctionnement adéquat des espaces numériques ouverts » et « la dotation des étudiants en ordinateurs et matériels pédagogiques adaptés ».

Selon le communiqué du Conseil des ministres, Macky Sall a également réclamé au ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation « un audit général du fonctionnement de l’UVS ».

Cet audit qu’il lui demande d’ »engager » fera partie de l’évaluation de la concertation nationale sur l’enseignement supérieur, selon le communiqué.

Macky Sall a par ailleurs rappelé « l’urgence » de faire appliquer le décret n° 2021-536 du 4 mai 2021 interdisant l’utilisation par les opérateurs téléphoniques de tout système de filtrage.

Le décret en question interdit le recours au filtrage « logique, physique ou technique de réception des appels vers le service client commercial ou technique, y compris les automates, notamment les serveurs vocaux interactifs », selon le communiqué du Conseil des ministres.

Dans la même catégorie