APS LANCEMENT DU PRIX POUR LA VULGARISATION DES STATISTIQUES AGRICOLES APS L’ANER ANNONCE L’INSTALLATION DE 115 000 NOUVEAUX LAMPADAIRES GNA NDPC holds stakeholders engagement to improve food nutrition systems GNA Help save the forestry industry – Forestry Association cries GNA CHAG launches six months revolving fund for member facilities GNA Deputy Youth and Sports Minister launches Koora Sports Consult to unearth talents GNA Lack of storage facilities remain a major problem for farmers- study GNA Court orders Jomoro MP to produce documents on dual citizenship renunciation GNA Teachers urged to help change society positively GNA Six arrested for alleged human trafficking of minors

ENTRE 500 ET 700 PARTICIPANTS ATTENDUS AU 6E FORUM DE LA FINANCE ISLAMIQUE (ORGANISATEURS)


  17 Mai      4        Finance (368),

   

Dakar, 17 mai (APS) – Entre 500 et 700 participants sont attendus au sixième Forum de la finance islamique prévu dans la capitale sénégalaise les 7 et 8 juin, a annoncé lundi, Mohamed Lamine Mbacké, PDG de l’Institut africain de la finance islamique, initiateur de l’évènement.

« La précédente édition, nous avions enregistré 1.500 participants. Pour cette édition nous attendons entre 500 et 700 participants ainsi qu’une centaine d’entreprises. D’autres vont intervenir en mode virtuel’’, a-t-il notamment indiqué lors d’une conférence de presse.

Il a fait savoir que la sixième édition de l’évènement, qui va se tenir à l’hôtel King Fahd de Dakar, porte sur le thème : « Malaisie-Afrique de l’Ouest : bâtir le pont de l’industrie de l’économie islamique’’.

« Nous avons par le passé eu beaucoup de succès grâce à l’appui du Gouvernement du Sénégal. Il y a une volonté politique avec l’appui du président de la République, du gouvernement, pour accompagner le développement et la promotion de la Finance islamique en Afrique de l’Ouest’’, a-t-il souligné.

Il a ainsi rappelé que le Sénégal a essayé ces dernières années de se distinguer dans la promotion de la Finance islamique. Selon lui, l’ambition de l’Institut africain de la finance islamique était de faire du Sénégal ‘’un hub’’ de la Finance islamique.

Une plénière, des échanges et autres rencontres seront au menu de ce forum international destiné à mieux positionner les acteurs du secteur privé national et ceux des pays étrangers participants.

M. Mbacké a dans le même temps insisté sur le fait que ses équipes avaient pris toutes les dispositions nécessaires pour le respect strict des mesures barrières édictées par les autorités sanitaires dans ce contexte de pandémie du nouveau coronavirus.

La rencontre internationale qui se tient habituellement tous les deux ans, devait être organisée en 2020. Elle avait été reportée en raison de la crise sanitaire.

Dans la même catégorie