GNA NDPC holds stakeholders engagement to improve food nutrition systems GNA Help save the forestry industry – Forestry Association cries GNA CHAG launches six months revolving fund for member facilities GNA Deputy Youth and Sports Minister launches Koora Sports Consult to unearth talents GNA Lack of storage facilities remain a major problem for farmers- study GNA Court orders Jomoro MP to produce documents on dual citizenship renunciation GNA Teachers urged to help change society positively GNA Six arrested for alleged human trafficking of minors GNA PPAG educates communities against child marriage GNA Children’s wellbeing: Lets’ step up implementation of Agenda 2040

Fada N’Gourma : Plusieurs élèves blessés suite à des échauffourées avec les FDS


  17 Mai      3        Society (28148),

   

Fada N’Gourma, 17 mai 2021 (AIB)-Plusieurs scolaires ont été blessés lundi dont le président de la coordination régionale des élèves de l’Est, Marc Arthur Thiombiano, suite à des échauffourées entre Forces de défense et de sécurité (FDS) et élèves grévistes contre les reformes scolaires engagées par le gouvernement.
Le président de la coordination régionale des élèves de l’Est, Marc Arthur Thiombiano, blessé après avoir reçu un gaz lacrymogène au pied, a été admis au Centre hospitalier régional (CHR) de Fada N’Gourma. Une radiographie a permis de diagnostiquer plusieurs fractures nécessitant une intervention chirurgicale.
Toutefois, faute de chirurgien traumato-orthopédique dans cet hôpital, tout porte à croire que l’élève sera évacué hors de Fada N’Gourma pour une meilleure prise en charge.
Au lycée Labidiero de Fada, les FDS ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les grévistes.
Selon les informations parvenues à l’AIB, la coordination régionale des élèves de l’Est a décrété, ce jour, une grève de 72 heures pour exiger l’annulation sans condition des reformes scolaires.
Après avoir libéré, tôt le matin, les élèves de certains établissements d’enseignements post-primaire et secondaire de la ville, la coordination a mis le cap sur le lycée Labidiero avec la même intention de faire sortir leurs camarades des classes.
Mais ils se sont heurtés au refus catégorique des FDS, présentes sur ces lieux.
«Quand nous sommes arrivés, nous avons constitué une délégation pour aller dialoguer avec les hommes de tenue. Mais ils nous ont dit qu’il n’est pas question de négocier tout en nous intimant l’ordre de quitter les lieux », raconte un élève qui a requis l’anonymat.
Selon les propos de cet élève, c’est face au refus des grévistes de reculer que les FDS ont commencé à faire usage de gaz lacrymogène. Se sont ensuivi des courses-poursuites jusque dans des concessions.
L’interlocuteur de l’AIB a soutenu que certains élèves y ont été soustraits et bastonnés. En outre, plusieurs engins (vélos et motos) des élèves ont été confisqués par les FDS.
Agence d’information du Bur

Dans la même catégorie