ACP Les ministres provinciaux de l’éducation invités à lutter contre les antivaleurs dans leurs entités ACP Sud-Kivu : 153 personnes touchées par la covid-19 en cette troisième vague ACP L’ambassadeur américain Mike Hammer visite le barrage d’Inga ACP Les journalistes de l’ACP appelés à améliorer leur rendement pour la promotion de l’agence ACP Le Président Félix Tshisekedi réitère la nécessité de travailler pour l’intérêt général ANP Célébration de la fête de Tabaski à Tahoua : Les commerçants satisfaits des retombées économiques ANP Le Premier Ministre reçoit le Représentant résident du PAM au Niger ANP Entretien entre le Premier Ministre et le tout Premier nouvel Ambassadeur des Pays Bas au Niger GNA Will Accra work again with street Hawkers? ANP Zinder : Les revendeurs ont réalisé de bonnes affaires à l’occasion de la Tabaski

La CNDHC continue de surveiller la situation d’Alex Saab et souhaite que la justice soit «juste et rapide»


  17 Juin      1        Technologie (1029),

   

Praia, 17 juin (Inforpress) – La présidente de la Commission nationale des droits de l’homme et de la citoyenneté (CNDHC), Zaida Freitas, a déclaré aujourd’hui qu’elle continue de surveiller la situation de l’envoyé spécial du Venezuela, Alex Saab, et souhaite que la justice soit « juste et rapide ».

Alex Saab a été arrêté le 12 juin 2020 à l’aéroport international Amílcar Cabral, sur l’île de Sal, alors qu’il se rendait en Iran, où, selon le gouvernement du Venezuela, il allait négocier une aide alimentaire pour le pays, comme un moyen de contourner les sanctions imposées à Caracas.

« Nous étions sur l’île de Sal et avons eu l’occasion de rencontrer M. Alex Saab et nous avons fait quelques recommandations à ce moment-là, et nous avons continué à faire le suivi », a déclaré la responsable du CNDHC, expliquant que l’institution qu’elle dirige n’a pas compétence juridictionnelle et, s’agissant de la juridiction de la justice, son action est « limitée ».

« Il est attendu que, effectivement, la justice soit rendue, équitablement et rapidement », a lancé la dirigeante de la CNDHC.  Selon Zaida Freitas, après la visite de la CNDHC à Alex Saab, elle a fait quelques recommandations, dont l’indication d’un médecin spécialiste en qui elle avait confiance, afin de l’accompagner.

La CNDHC continue de surveiller la situation d’Alex Saab et souhaite que la justice soit «juste et rapide»


  17 Juin      1        Technologie (1029),

   

Praia, 17 juin (Inforpress) – La présidente de la Commission nationale des droits de l’homme et de la citoyenneté (CNDHC), Zaida Freitas, a déclaré aujourd’hui qu’elle continue de surveiller la situation de l’envoyé spécial du Venezuela, Alex Saab, et souhaite que la justice soit « juste et rapide ».

Alex Saab a été arrêté le 12 juin 2020 à l’aéroport international Amílcar Cabral, sur l’île de Sal, alors qu’il se rendait en Iran, où, selon le gouvernement du Venezuela, il allait négocier une aide alimentaire pour le pays, comme un moyen de contourner les sanctions imposées à Caracas.

« Nous étions sur l’île de Sal et avons eu l’occasion de rencontrer M. Alex Saab et nous avons fait quelques recommandations à ce moment-là, et nous avons continué à faire le suivi », a déclaré la responsable du CNDHC, expliquant que l’institution qu’elle dirige n’a pas compétence juridictionnelle et, s’agissant de la juridiction de la justice, son action est « limitée ».

« Il est attendu que, effectivement, la justice soit rendue, équitablement et rapidement », a lancé la dirigeante de la CNDHC.  Selon Zaida Freitas, après la visite de la CNDHC à Alex Saab, elle a fait quelques recommandations, dont l’indication d’un médecin spécialiste en qui elle avait confiance, afin de l’accompagner.

Dans la même catégorie