ACP Les ministres provinciaux de l’éducation invités à lutter contre les antivaleurs dans leurs entités ACP Sud-Kivu : 153 personnes touchées par la covid-19 en cette troisième vague ACP L’ambassadeur américain Mike Hammer visite le barrage d’Inga ACP Les journalistes de l’ACP appelés à améliorer leur rendement pour la promotion de l’agence ACP Le Président Félix Tshisekedi réitère la nécessité de travailler pour l’intérêt général ANP Célébration de la fête de Tabaski à Tahoua : Les commerçants satisfaits des retombées économiques ANP Le Premier Ministre reçoit le Représentant résident du PAM au Niger ANP Entretien entre le Premier Ministre et le tout Premier nouvel Ambassadeur des Pays Bas au Niger GNA Will Accra work again with street Hawkers? ANP Zinder : Les revendeurs ont réalisé de bonnes affaires à l’occasion de la Tabaski

Rwanda : le ministère public réclame la prison à perpétuité à l’encontre de Paul Rusesabagina


  17 Juin      1        Technologie (1029),

   

Kigali, 17/06/2021 (MAP) – Le Ministère public a réclamé, jeudi devant un tribunal de Kigali, la prison à perpétuité à l’encontre du présumé terroriste Paul Rusesabagina, qui a été rendu célèbre par un film hollywoodien de 2004 racontant des épisodes du génocide de 1994 perpétré contre les Tutsi.

Le héros déchu du film « Hôtel Rwanda », jugé depuis mi-février à Kigali pour des faits de terrorisme, est inculpé de 9 chefs d’accusation, dont « formation d’un groupe armé illégal », « financement d’activités terroristes », « meurtre en tant qu’acte terroriste », « enlèvement » et « incendie criminel ».

Lors d’une audience tenue jeudi, le parquet a affirmé détenir des preuves confirmant que Rusesabagina est le « financier » du groupe terroriste FLN, qui avait perpétré une série d’attaques meurtrières au Rwanda entre 2018 et 2019.

Les procureurs, qui ont présenté comme preuves des informations accessibles depuis l’ordinateur et le téléphone portable personnel de l’accusé, ont souligné qu’il ne devrait pas y avoir de circonstances atténuantes vu que le suspect a choisi de ne pas avouer ses crimes au cours de sa défense.

Lors d’une précédente audience, Rusesabagina avait admis avoir participé à la création du FLN, considéré comme le bras armé du Mouvement rwandais pour le changement démocratique (MRCD) qu’il a fondé en 2017.

L’ancien directeur de l’hôtel des Mille Collines à Kigali, qui vivait en exil depuis 1996 aux Etats-Unis et en Belgique, avait été arrêté fin août au Rwanda à la descente d’un avion qu’il pensait être à destination du Burundi.

Dans la même catégorie