GNA Deputy DG of NSA commends Ghana Wrestling Association’s President GNA Ghana’s female boxer to fight WIBA Youth World Championship in the UK GNA Asoka GH and Bukom Vampire ready for fierce battles in the “The Armwrestling Supermatch” on Saturday. ANG Desporto-futebol/FFGB prevê início do campeonato nacional para outubro ANG Infraestruturas rodoviárias/”Não podemos pensar no desenvolvimento sem estradas” diz primeiro-ministro Nuno Gomes Nabiam ANG Comércio/Ministro qualifica de “acto criminoso » importação de produtos fora de prazo para o consumo interno GNA Nkonya Wurupong Traditional Area outdoors Adontenhene and Adontenhemaa GNA General Legal Council levels nine charges of misconduct against Lawyer Afrifa GNA Two hundred farmers at Ejisu to receive improved Taro planting materials GNA Ghana’s Nadia Eke exits Tokyo 2020

Le Niger et le Nigeria confrontés à une « crise nutritionnelle majeure » chez les enfants (MSF)


  21 Juin      7        Society (28973),

   

Niamey, 21/06/2021 (MAP) – Le Niger et le Nigeria sont confrontés à une « crise nutritionnelle et alimentaire majeure » chez les enfants, a mis en garde lundi l’ONG Médecins sans frontières (MSF).

« Une crise nutritionnelle et alimentaire majeure semble se profiler, et la priorité aujourd’hui est donc de s’y préparer au mieux », a souligné Issiaka Abdou, responsable des opérations en Afrique de l’Ouest de MSF dans un communiqué.

La région de Maradi (Sud) au Niger est régulièrement frappée par des crises nutritionnelles touchant des enfants, dues aux pénuries de nourriture et aux habitudes alimentaires, dont l’interdiction de donner du poisson et des œufs aux enfants, selon les experts.

Cette année, MSF est « confrontée à un afflux inhabituellement élevé d’enfants malnutris » dans les structures sanitaires qu’elle soutient à Maradi, selon le communiqué.

L’ONG s’inquiète du nombre d’enfants « sévèrement malnutris » pris en charge depuis le début de l’année, qui « a augmenté de 34% » par rapport à la même période en 2020, tandis que le nombre de ceux qui ont été admis « en état critique a bondi de 46% », notamment à l’hôpital de Madarounfa.

Le nombre d’enfants souffrant de malnutrition en provenance du Nigeria pris en charge dans les centres de santé soutenus par MSF à Madarounfa « a augmenté d’environ 90% cette année » et reflète « la situation extrêmement préoccupante » dans cette partie du pays le plus peuplé d’Afrique, aggravée par « l’insécurité grandissante, notamment du fait de groupes criminels », selon l’ONG.

Des familles vivant dans le nord-ouest du Nigeria viennent y soigner leurs enfants atteints de « malnutrition aiguë », souligne-t-on.

En février, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU (Ocha) a affirmé que 457.200 enfants âgés de 6 mois à 5 ans étaient « exposés à une malnutrition aiguë sévère » en 2021 au Niger.

Dans la même catégorie