MAP Le Nigéria lancera le 1er octobre la version électronique du Naira MAP Maroc-Burundi : Signature d’une convention de partenariat entre les CHU de Rabat et de Kamenge AGP Gabon : Sosthène Nguema-Nguema appelle à l’unité des militants de l’Union nationale à Oyem AGP Gabon : L’affaire Brice Laccruche Alihanga renvoyée devant le tribunal correctionnel AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Education: des avancées notables enregistrées depuis 2011 AIP Côte d’Ivoire-AIP/PSI lance la série télévisée «l’influence du blé» AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le Groupe NSIA rachète des filiales de Sanlam en Afrique de l’Ouest et Centrale ANG SaúdePública/Técnicos de saúde do Hospital Militar prestam serviço minimo ao Hospital Nacional Simão Mendes ANG SaúdePública/Directores de serviço do HNSM pedem dimissão em bloco ANG Greve na Saúde/ Governo ameça levar à justiça técnicos de saúde em greve “por tempo ideterminado”

Le Ministre d’Etat aux Affaires Etrangères reçoit la copie de la lettre d’accréditation du nouveau représentant de l’UNICEF au Niger


  22 Juillet      22        Editor's choice (2175), Politics (16487),

   

Niamey, 22 Juill (ANP) – Le nouveau représentant de l’UNICEF, Mr Stefano Savi, a présenté, ce Jeudi 22 juillet 2021, la copie de sa  lettre d’accréditation au Ministre d’Etat des Affaires Etrangères et de la Coopération du Niger, M. Hassoumi Massoudou.

A cette occasion, le nouveau représentant de l’UNICEF a tenu à réaffirmer l’engagement de son institution à soutenir le gouvernement nigérien dans ses efforts de promotion et de protection des droits de l’enfant dans le pays.

‘’D’importantes avancées ont été enregistrées au cours des dernières années en faveur des droits de l’enfant malgré les urgences récurrentes et simultanées auxquelles le pays est confronté’’ a relevé M. Stefano Savi avant d’assurer que ‘’l’UNICEF se tient au côté du gouvernement pour accélérer ces efforts’’.

Il a, cependant, fait savoir que ‘’la malnutrition continue de représenter une menace majeure pour la santé et le développement des enfants au Niger. Malgré les efforts récents,  les taux et le fardeau de la malnutrition  aiguë sévère restent extrêmement élevés dans  le pays’’.

Selon le nouveau représentant de l’UNICEF au Niger, ‘’on estime que 2.2 millions de personnes ont besoin d’une assistance nutritionnelle dans le pays et que plus de 1.6 million d’enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition, dont plus de 450.000 sévèrement’’.

Ainsi pour lutter contre la malnutrition, ‘’nous savons qu’il faut investir dans la prévention en premier lieu et être capable de répondre en même aux cas de malnutrition aiguë’’ a reconnu Monsieur Stefano Savi tout en attirant ‘’l’attention sur la nécessité de mettre l’accent et d’investir dans la prévention en tant que solution durable, même au milieu de l’action d’urgence’’.

‘’L’UNICEF continuera en amont à concentrer ses efforts pour appuyer le gouvernement à créer un environnement politique national et législatif favorisant les droits des enfants et en aval à prioriser les zones où les populations les plus vulnérables et désavantagées sont moins bien desservies par les services sociaux essentiels’’ a-t-il poursuivi.

Conscients de l’ampleur des défis auxquels font face les enfants, ‘’nous pouvons tirer avantage des acquis de ces dernières années pour avancer ensemble, en faisant preuve de solidarité, d’ambition et de confiance dans l’avenir’’ a laissé entendre le nouveau représentant de la UNICEF au Niger qui a rappelé que la vison de son institution est ‘’d’aider le gouvernement à faire en sorte que tous les enfants, en particulier les plus vulnérables, jouissent de leurs droits, les adolescents et les jeunes sont autonomes ; les communautés et les systèmes sont renforcés et résilients, et l’aide humanitaire et le secteur du développement répondent aux causes structurelles de la fragilité et de la vulnérabilité’’.

Notons que Mr Stefano Savi, avant de rejoindre son poste au Niger, a piloté les programmes de l’UNICEF en Afghanistan, au Bengladesh et en Haïti et a été chef du bureau de zone de Balûchistân, au Pakistan. En 2006, il a fourni son assistance technique à l’UNICEF dans les domaines des urgences humanitaires et de la protection de l’enfant en République Démocratique de Congo, au Népal, au Cameroun et au Sri Lanka.

Rappelons qu’à cette occasion, le Ministre d’Etat des affaires étrangères du Niger, Monsieur Hassoumi Massaoudou n’a pas fait de déclaration.

Dans la même catégorie