MAP Eliminatoires Mondial Costa Rica (Dames/U20): le match Bénin-Maroc interrompu en raison des intempéries GNA Shai-Osudoku Assembly inaugurates classroom project ANP Présidentielle de février 2021 au Niger : Mahamane Ousmane réclame toujours la victoire. AIP L’UDPCI planche sur son avenir et la situation sociopolitique nationale AIP Emmanuel Ahoutou prend fonction à la tête du Comité de privatisation AIP Le Trésor booste sa stratégie de mobilisation des recettes non fiscales AGP Guinée/Santé : Les regroupements et manifestations de masse autorisés à partir du lundi 27 septembre 2021 (ANSS) AGP Mamou-Coopération: Les nouvelles autorités de Mamou et celles de Kabala, ouvrent officiellement la frontière Guinéo-Sierra Leonaise AGP Guinée : La sage-femme Marie Condé revient sur les grandes lignes de la concertation de l’ONSFMG avec le CNRD GNA MTN donates GHC 100,000.00 to Otumfuo Education Fund

Le Président de la République nomme un nouveau président de l’Autorité de lutte contre la corruption au Niger


  24 Juillet      12        Politics (16487),

   

NIAMEY, 24 juil (ANP) – Le président de la République Mohamed Bazoum a signé, le vendredi 23 juillet 2021, un décret portant nomination du Magistrat Maï Moussa Basshir au poste de président de la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HALCIA).
Cette nomination est intervenue au cours du conseil des ministres qui s’est tenu le vendredi 23 juillet sous la présidence de Mohamed Bazoum, Président de la République.
La HALCIA est l’organe d’orientation dans la Lutte Contre la Corruption et les Infractions Assimilées rattachée à la présidence de la République. Elle assure une mission de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées dont les résultats des enquêtes sont soumis à l’approbation du cabinet du Président de la République.
 La HALCIA a été créée par la Loi n°2016-44 du 06 décembre 2016 qui porte sa création, ses missions et ses attributions.
Le nouveau président, Monsieur Maï Moussa Basshir, magistrat lui aussi, remplace à ce poste un autre magistrat, Monsieur Abdouramane Gousmane, rappelle-t-on

Dans la même catégorie