GNA Namibia Central Bank delegation calls on Bank of Ghana Governor GNA Bank of Ghana, Cyber Security Authority to deepen collaboration GNA Padua North America Association commissions six classrooms GNA MTN Y’ello Care: CEO spends time with pupils of New Asafo Basic School GNA Let’s educate girls on Sexual Reproductive Health Rights, Gender-Based Violence GNA Morocco Commended for Progress Made in Women’s Rights GNA Nsoatreman FC receives rousing welcome in Sunyani  GNA MTN FA Cup: Abdul Latif Adaare to officiate Hearts/Bechem final clash GNA Over 30 head porters undergo training courses in adolescent development GNA GIFEC Administrator concludes inspection of projects in Ashanti Region

SEMAINE NATIONALE DU CINEMA TOGOLAIS : LES CINEASTES TOGOLAIS EN LUTTE CONTRE LA COVID-19


  4 Août      15        Cinema (104),

   

 

Lomé, 4 août (ATOP) – La cinquième édition de la semaine nationale du cinéma togolais placée sous le thème « Contribution du cinéma à la lutte contre la pandémie de la COVID-19 », se tient du 3 au 7 août à Lomé.
Organisée par le ministère de la Culture et du Tourisme, cette édition a un double objectif. Elle permettra non seulement de donner un nouvel élan au cinéma togolais mais aussi de l’associer à la lutte contre la propagation de la COVID-19. Cette édition est qualifiée de spéciale parce que c’est la première fois que la semaine nationale du cinéma est couplée de la sélection des représentants togolais devant prendre part au festival international « CLAP IVOIRE » à Abidjan en Côte d’Ivoire.
Pour l’édition 2021, sur 37 films notamment 29 fictions et 8 documentaires enregistrés, le ministère retiendra suite à la sélection, deux cinéastes pour représenter le Togo à ce festival international du cinéma en septembre prochain, où plusieurs films de différents pays seront en compétition.
Au programme des films en compétition au niveau national, on peut citer, entre autres, « Et si … » de Dogan Roxane ; « On fait du sale » de Adzonou Komlavi Donald ; « Evamè » de Glikou Yanick Edoh ; « La dot » de Amah Bienvenue et « Les justiciers » de Noukounou Kodjo Gagnan.
Le ministre de la Culture et du Tourisme, Kossi Lamadokou, au lancement de la semaine, a indiqué que depuis plusieurs années, le gouvernement à travers le ministère en charge de la Culture s’efforce de faire du cinéma, un pilier du développement économique et social du Togo. Il a déclaré que la culture est ou doit être au centre des priorités de développement du pays, le Programme national de développement (PND) la consacrant comme pierre angulaire d’un développement socio-économique harmonieux. Le ministre a ajouté que pour atteindre cet objectif, les efforts doivent porter sur la structuration du secteur afin que dans un véritable marché, les entreprises culturelles puissent trouver leur compétitivité et créer les richesses et les emplois.
Pour M. Lamadokou, le cinéma est une puissante arme pour la paix mondiale, il peut valablement, comme véhicule culturel, défendre la paix et la solidarité, stimuler l’intégration pour une véritable complémentarité entre les peuples, d’où le sens du thème de cette édition. Il a mentionné que le cinéma participe fortement à la médiation et la diversité culturelle dans le monde.
Le ministre a, pour ce faire, exhorté les producteurs à amener les Togolaises et Togolais à consommer dans les salles et à la télévision, des productions locales en lien avec leurs réalités, leurs cultures et leurs traditions. « En effet, vous cinéastes, œuvrez nuit et jour, non seulement à valoriser et à promouvoir la culture, mais contribuez aussi à former et sensibiliser les jeunes togolais sur l’importance des industries culturelles, leur impact sur la réduction du chômage et la promotion de la santé dans notre pays ».
Le directeur de la cinématographie nationale, Koutom Essohanam a relevé les efforts du gouvernement en matière de promotion de la culture à travers le fonds d’aide à la culture. Il a cependant soulevé les difficultés financières auxquelles l’organisation de la semaine du cinéma est confrontée depuis sa genèse. Le directeur a invité les cinéphiles de Lomé et de ses environs à prendre massivement part aux différentes projections programmées tout au long de cette semaine.

Dans la même catégorie