AGP Gabon : Le chef du village Nkarezoghe agressé par un éléphant MAP Le FMI s’attend à un renforcement de la reprise post-Covid au Maroc GNA Government must up education on cashless payment systems GNA President inspects 2,400MT capacity Oil Palm Mill under 1D1F AGP Guinée/Sport : Joseph Loua, premier athlète guinéen titré dans une compétition internationale plaide pour l’instauration de l’athlétisme dans le parcours scolaire AGP Guinée/média : Hommages à l’ancien DG de l’AGP Ben Daouda Sylla décédé l’an dernier APS PLUS DE 200 ENFANTS PERDUS DE VUE DE LEURS PROCHES RECENSÉS LORS DU GAMOU APS APRÈS AVOIR DIRIGÉ LES LIONNES, FRÉDÉRIC BOUGEANT NOMMÉ ENTRAÎNEUR DES LIONS APS LA MARINE SÉNÉGALAISE INTERCEPTE ‘’UN NAVIRE IMPLIQUÉ DANS UN TRAFIC INTERNATIONAL DE DROGUE’’ AIP Les inondations font des ravages parmi les communautés vulnérables du Soudan du Sud (HCR)

L’UDPCI planche sur son avenir et la situation sociopolitique nationale


  25 Septembre      2        Politics (16921),

   

Abidjan, 25 sept 2021 (AIP)- L’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) planche, ce samedi 25 septembre 2021, sur sa vie et consacre une analyse à la situation sociopolitique du pays, à la faveur de la 2è session de Comité central à Abidjan.

A l’ouverture des travaux, le président du parti, Dr Albert Mabri Toikeusse, a indiqué aux délégations des instances venues de toutes les régions qu’il s’agit de « gagner le combat de la démocratie et de la paix ». Et ce, par l’examen et la mise en œuvre des résolutions de deux précédentes réunions du bureau politique.

Cette session du Comité central, ouverte dans la ferveur de centaines de militants, devrait restructurer les instances et dégager les lignes forces pour la mobilisation des militants en vue des échéances électorales futures.

En attendant, le président du parti a salué les militants qui lui ont permis de recueillir le parrainage nécessaire pour la présidentielle de 2020 et par la suite l’élection de huit députés au Parlement.

Après le mouvement de « désobéissance civile » lancé contre un « troisième » mandat du Président Alassane Ouattara, les conséquences du COVID-19, « le dialogue politique qui est au point mort » malgré l’institution d’un ministère dédié, le retour de l’ex-président Gbagbo Laurent, et face à la menace d’attaques terroristes, Dr Mabri a invité les militants à ne pas laisser la place au doute mais à un engagement pour « un UDPCI plus fort ».

La restructuration des instances devrait aller à la décentralisation des présidences des structures de femmes et de jeunes, pour plus de proximité du parti avec les comités de base et les militants sur l’ensemble du territoire, a confié un membre du comité d’organisation à l’AIP.

En prélude à cette activité, Mabri Toikeusse avait rendu visite, mercredi, au président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), Henri Konan Bédié. Avec lui, il avait évoqué la question d’une « union » de l’opposition pour évincer le Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, au pouvoir).

La rencontre se tient au 20ème anniversaire de la création du parti, le 25 septembre 2001, par le Général Robert Guéi. Ce dernier a été tué à l’orée de la crise militaro-politique déclenchée le 19 septembre 2002.

Dans la même catégorie