AIP Côte d’Ivoire – AIP / La ministre Mariatou Koné exhorte les élèves à prendre leurs études au sérieux AGP Guinée/Formation : 11 institutions d’enseignements supérieurs sur 17 habilitées à délivrer des diplômes session 2020-2021 selon un résultat provisoire de l’ANAQ AGP Boké-Tourisme: Une caravane internationale touristes étrangers attendue le 30 novembre dans la région AIP Côte d’Ivoire-AIP/Eliminatoire mondial 2023 : Les éléphants basketteurs triomphent des Angolais (57-56) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La FAAPA préoccupée par la probable dissolution de l’Agence béninoise de presse APS LA FSAPH MISE SUR LA COMMUNICATION POUR LA RATIFICATION DU TRAITÉ DE MARRAKECH APS LES ÉLEVEURS SOLLICITENT L’AIDE DE L’ETAT POUR DÉVELOPPER LA CULTURE FOURRAGÈRE APS QUELQUE 3.355 GÉNISSES IMPORTÉES ENTRE 2017 ET 2021 MACKY SALL PRÉSIDE À DAHRA LA JOURNÉE NATIONALE DE L’ÉLEVAGE APS YOUSSOU NDOUR SOLLICITÉ DANS LE COMBAT POUR LA RATIFICATION DU TRAITÉ DE MARRAKECH

Gabon : Les enjeux du Congrès international des Barreaux expliqués à Ali Bongo Ondimba


  15 Octobre      0        Politics (17315),

   

 

Libreville, 15 Octobre (AGP) – Reçu ce vendredi par le chef de l’Etat gabonais, le président de l’Ordre des Avocats du Gabon, le Bâtonnier Lubin Ntoutoume, a expliqué à Ali Bongo Ondimba les enjeux du Congrès international des Barreaux que le Gabon abritera du 1er au 3 décembre 2021.

Le président de la République a donné des instructions au gouvernement à l’issue de l’entretien qu’il a eu ce vendredi à Libreville avec le Président de l’Ordre des avocats du Gabon.

«Ayant pris acte du dossier soumis à son appréciation par son hôte, le président de la République a instruit le gouvernement à s’impliquer fortement dans la réussite de ce congrès», indique un communiqué de la présidence de la République parvenu à l’AGP.

Placées sous le thème : «Le droit et la justice à l’épreuve de la Covid-19», ces assises de grande envergure aux enjeux économiques, scientifiques et politiques qui se tiendront le 1er décembre 2021, verront la participation de plusieurs personnalités parmi lesquelles Louise Mushikiwabo, Secrétaire général de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), principale partenaire de la Conférence internationale des barreaux. Des hauts responsables des instances juridiques du Gabon, entre autres invités, y prendront également part.

Pour la présidence de la République, l’implication du chef de l’exécutif dans la promotion des droits des femmes et de l’égalité des genres, confère au Gabon une place importante à l’échelle sous-régionale et continentale en matière de promotion des droits de l’homme.

Pour rappel, le Gabon est membre du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies depuis octobre 2020.

«Une reconnaissance qui témoigne de l’engagement de notre pays en matière des droits humains», conclut le même communiqué.

Dans la même catégorie