GNA Namibia Central Bank delegation calls on Bank of Ghana Governor GNA Bank of Ghana, Cyber Security Authority to deepen collaboration GNA Padua North America Association commissions six classrooms GNA MTN Y’ello Care: CEO spends time with pupils of New Asafo Basic School GNA Let’s educate girls on Sexual Reproductive Health Rights, Gender-Based Violence GNA Morocco Commended for Progress Made in Women’s Rights GNA Nsoatreman FC receives rousing welcome in Sunyani  GNA MTN FA Cup: Abdul Latif Adaare to officiate Hearts/Bechem final clash GNA Over 30 head porters undergo training courses in adolescent development GNA GIFEC Administrator concludes inspection of projects in Ashanti Region

TRENTE FILMS, DONT QUATORZE EN COMPÉTITION, SERONT PROJETÉS AU FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DOCUMENTAIRE DE SAINT-LOUIS


  23 Novembre      18        Arts & Cultures (1660), Cinema (104),

   

Dakar, 22 nov (APS) – La 12ème édition du Festival international du film documentaire de Saint-Louis (nord) va projeter 30 films provenant de 17 pays, dont 14 seront en compétition officielle, a annoncé Souleymane Kébé, un des organisateurs de cet évènement culturel (14-18 décembre prochain).

’’Les projections se feront en plein air dans les quartiers de la ville tricentenaire et au centre Aminata de Gandiol’’, a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse. Selon lui, ces films viennent du Sénégal, de l’Afrique du Sud, du Burkina Faso, du Lesotho, de la Suisse, de la Tunisie, entre autres.

Kébé, de ’’Sunù films’’, l’une des structures organisatrices du festival, précise qu’ils seront projetés dans 15 lieux différents, à Saint-Louis.

Il a ajouté que pour cette édition, le réalisateur, chef opérateur burkinabè, Mickel Zongo, sera honoré ‘’pour l’ensemble de sa carrière’’, riche d’une quinzaine de films. Souleymane Kébé a aussi dit que trois longs métrages, réalisés par Michel Zongo et deux films dont il a participé à la production, seront projetés durant le festival du film documentaire de Saint-Louis.

Il a précisé que le réalisateur burkinabè animera un master class, pour expliquer sa démarche artistique et ses choix cinématographiques.

Kébé a aussi annoncé qu’un ‘’sargal’’ (récompense) sera organisé en son honneur, le 18 décembre prochain.

Lors de ce Festival du film documentaire de Saint-Louis, a-t-il fait savoir, trois ‘’café conférences’’ de cinéastes invités sont aussi inscrits dans le programme, qui prévoit aussi une résidence d’écriture. ‘’La résidence d’écriture va accompagner le développement de six projets de films algériens et sénégalais’’, précise Kébé, qui avait à ces côtés Mounirou Baro de la direction de la cinématographie.

Il était aussi en compagnie de Mélanie Sadio de la délégation Wallonie-Bruxelles à Dakar, qui a doté le prix court métrage de la compétition d’un montant de 2000 euros.

Souleymane Kébé a indiqué que le prix du long métrage, dont le montant n’a pas été divulgué, sera lui soutenu par TV5 Monde.

Le jury de la 12ème édition du festival international du film documentaire de Saint-Louis sera présidé par la réalisatrice et productrice sénégalaise, Angèle Diabang.

Elle aura à ses côtés, les réalisateurs Toumani Sangaré (Mali/ Sénégal/France) et Aïcha Thiam (Sénégal), le critique d’art sénégalais Sylvain Sankalé et son compatriote le photographe, Massow Ka.

Le festival documentaire de Saint-Louis va accueillir pour la première fois, un jury de la critique africaine. Ses membres Théodora Sy Sambou, Massiga Faye et Mamadou Oumar Kamara, journalistes et critiques de cinéma, font partie de l’association sénégalaise de la critique cinématographique (ASCC).

Dans la même catégorie