APS LOUGA : LE SCRUTIN PROLONGÉ DANS PLUSIEURS CENTRES DE VOTE AIP Bilan approuvé des 10 années d’exercice de l’ONG Charité Vie à San Pedro AIP Aboisso, capitale du rire pour quelques heures avec Bonjour 2022 MAP Le variant Omicron pourrait rapprocher la fin de la pandémie en Europe (OMS) MAP Football : L’Afrique du Sud affrontera la France en mars dans un match amical (Entraineur) MAP Elections locales: un vote dans un « environnement pacifique », malgré certains retards à l’ouverture des bureaux (Observateurs) MAP CAN-2021 (8ès): Séance d’entraînement des Lions avec le retour de Bounou, Fajr et Hakimi toujours absents MAP Guterres a appelé toutes les parties, l’Algérie en tête, à assumer leur responsabilité pour mettre fin au conflit artificiel autour du Sahara marocain (politologue) APS AUCUN CAS DE COVID-19 DANS LA TANIÈRE (FSF) APS FACE À LA GUINÉE, LES GAMBIENS VONT JOUER LE MATCH DE LEUR VIE (ENTRAÎNEUR)

Burkina : Le président Kaboré annonce « dès la semaine prochaine une opération mains propres »


  26 Novembre      22        Editor's choice (2349), Politics (17833),

   

Ouagadougou, 25 nov. 2021 (AIB)-Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a annoncé jeudi nuit à Ouagadougou, « une opération mains propres, dès la semaine prochaine pour vider tous les dossiers pendants de corruption ».

« Je lancerai dès la semaine prochaine, après concertation avec les autorités judiciaires et l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption, une opération mains propres, pour vider tous les dossiers pendants de corruption et éclaircir toutes les affaires qui polluent le quotidien des Burkinabè épris de bonne gouvernance et de démocratie », a indiqué le chef de l’Etat dans un message à la Nation.

Au regard des circonstances actuelles marquée par la recrudescence des attaques terroristes et les protestations de certains citoyens, le président Kaboré promet de « constituer une équipe (gouvernementale) resserrée et plus soudée (qui sera engagée) sur la trajectoire de la croissance économique, et de la poursuite de la lutte contre le terrorisme ».

Le message à la Nation du président Kaboré intervient à deux jours d’une marche annoncée (non autorisée) par des organisations de la société civile pour dénoncer la dégradation de la situation sécuritaire et pour certains, exiger sa démission.

Le chef de l’Etat a invité « les uns et les autres à savoir raison garder et à ne surtout pas croire que c’est en cassant le thermomètre qu’on guérit de la fièvre ».

Selon lui, « le peuple burkinabè a le droit et le devoir de s’exprimer librement sur la conduite des affaires publiques » et de préciser qu’il « y tient particulièrement ».

« C’est pourquoi, j’invite notre vaillante jeunesse à faire preuve de discernement, de vigilance et de retenue, en se démarquant de tous les vendeurs d’illusions qui veulent saper les fondements de notre Nation », a-t-il conseillé.

Dans la même catégorie