AGP Guinée-Sénégal CAN 2021 : Kaba Diawara satisfait et promet de se remettre au travail pour les prochains matchs AGP Conakry/Société : Des kits socioprofessionnels pour 19 enfants en situation de vulnérabilité AGP Kankan-Justice : Passation entre les procureurs entrant et sortant au tribunal de 1ère instance AGP Guinée : Les opérateurs économiques reçus par le président de la transition GNA Ecotoursim contributes $1.2 billion to GDP in 2020 GNA Venture Capital Trust Fund invest in more than 60 companies GNA Reinstate GN Bank’s license-PPP appeals to President Akufo-Addo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La pisciculture et ses infrastructures expliquées aux élèves de Tiébissou et de Didiévi AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les résultats des concours administratifs des 20 et 21 novembre seront disponibles le 18 janvier 2022 (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La caravane humoristique « Bonjour 2022 » fait bientôt escale à Danané

Côte d’Ivoire – AIP / Le taux de guérison du cancer de l’enfant est de 31 % (Unité d’oncologie du CHU de Treichville)


  26 Novembre      6        LeaderShip Feminin (11047),

   

Abidjan, 26 nov 2021 (AIP) – Le taux de guérison du cancer de l’enfant est passé de 5% à 31 % grâce aux appuis et aides, a révélé, jeudi 25 novembre 2021, à Abidjan, le responsable de l’Unité de prise en charge des enfants atteints du cancer du service d’oncologie pédiatrique du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Treichville, Dr Couichire Line lors d’une conférence de presse du Rotary club Abidjan les perles, annonçant un gala de bienfaisance.

« Le cancer de l’enfant est diagnostiqué tardivement… c’est 1/ 3 des enfants qui arrivent à un stade de métastase, et actuellement avec tous les appuis, les aides que nous avons eus, cela a contribué à améliorer la prise en charge. La survie des enfants est passé de 5% avant 2004 à 31 % aujourd’hui », a révélé Dr Line.

Ce taux de 31 % est « relativement faible » comparativement au taux de guérison dans les pays développés, où 80 % des enfants atteints de cancer arrivent à guérir, selon l’OMS qui indique que dans les pays en voie de développement, il se situe entre 15 et 40 %.

Les facteurs expliquant ce faible taux sont le « diagnostic tardif, les médecins qui ne reconnaissant pas toujours les signes d’appel du cancer de l’enfant, le manque de sensibilisation et d’information de la population sur les signes d’appel du cancer », a cité Dr Couichire Line.

« Dans plus de 65 % des cas, on ne retrouve pas de cause de cancer chez l’enfant, et c’est cela la triste réalité », a, pour sa part, déploré Dr N’doumi du service d’oncologie pédiatrique du CHU de Treichville, non sans avancer que c’est sur les 30 % restants qu’on arrive à retrouver quelques étiologies du cancer chez l’enfant.

« Les petits garçons sont plus sujets au cancer que les filles avec un ratio de cinq garçons pour une fille », a-t-il poursuivi, évoquant d’autres raisons du cancer de l’enfant, notamment « des problèmes génétiques, les irradiations ionisantes, les causes virales dont l’hépatite et les rayons solaires ».

Le Rotary Club Abidjan les Perles organise, mercredi 17 décembre 2021, la troisième édition du gala de bienfaisance pour lever des fonds à hauteur de 150 millions FCFA, en vue d’apporter un soutien aux enfants atteints de cancer suivis à l’unité d’oncologie pédiatrique du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Treichville.

Quelque 230 à 280 de cas d’enfants atteints de cancer sont enregistrés chaque année à l’unité d’oncologie du CHU de Treichville.

Dans la même catégorie