AGP Guinée-Sénégal CAN 2021 : Kaba Diawara satisfait et promet de se remettre au travail pour les prochains matchs AGP Conakry/Société : Des kits socioprofessionnels pour 19 enfants en situation de vulnérabilité AGP Kankan-Justice : Passation entre les procureurs entrant et sortant au tribunal de 1ère instance AGP Guinée : Les opérateurs économiques reçus par le président de la transition GNA Ecotoursim contributes $1.2 billion to GDP in 2020 GNA Venture Capital Trust Fund invest in more than 60 companies GNA Reinstate GN Bank’s license-PPP appeals to President Akufo-Addo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La pisciculture et ses infrastructures expliquées aux élèves de Tiébissou et de Didiévi AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les résultats des concours administratifs des 20 et 21 novembre seront disponibles le 18 janvier 2022 (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La caravane humoristique « Bonjour 2022 » fait bientôt escale à Danané

ASSEMBLÉE NATIONALE : DÉMARRAGE DE L’EXAMEN DE LA LFI 2022 EN PLÉNIÈRE


  28 Novembre      9        Economy (12223),

   

Dakar , 28 nov (APS) – Les députés sénégalais ont démarré dimanche peu avant 13 heures l’examen en séance plénière du projet de loi de finances initiales (LFI) de l’année 2022 arrêté à 5160 milliards de FCFA, a constaté l’APS.
La session se déroule en présence du président de l’Assemblée nationale Moustapha Niasse.

Le gouvernement est représenté par Abdoulaye Daouda Diallo et Amadou Hott, respectivement ministres des Finances et du budget et ministre de l’Economie du Plan et de la Coopération.
Selon le rapport de la Commission des Finances et du contrôle budgétaire de l’Assemblée nationale, ‘’les recettes du projet de loi de finances pour l’année 2022 sont arrêtées à 3610, 7 milliards de FCFA, contre 3225,9 pour la LFI 2021 et les dépenses à 4394,7 milliards de FCFA contre 3969,9 milliards de FCFA.

Le même document consulté par l’APS précise que ’’ce projet de LFI est bâti sur une prévision de croissance de 5,5%, contre 5% en 2021 et un déficit budgétaire attendu à 4,8%’’.
En terme de perspectives, souligne le document, ’’l’année 2022 devrait s’inscrire dans la consolidation des efforts du gouvernement dans le cadre de la relance de l’économie nationale en relation avec la poursuite de la mise en œuvre du PAP2A et du programme pour l’insertion socio-économique et l’emploi des jeunes’’.
Il indique également que ’’cette année sera marquée par l’opérationnalisation du nouveau cadre juridique et institutionnel des partenariats public privé (PPP)’’.
’’Le projet de LFI 2022 accorde également une place prépondérante à la poursuite des investissements sur le secteur de la santé (…), au renforcement significatif du secteur agricole, au démarrage de la mise en œuvre du train express national( TER), à la préservation des marqueurs sociaux (bourses de sécurité familiale, Promovilles, et Puma), à la finalisation des projets d’infrastructures (…) ainsi qu’à la prise en charge du renforcement de la sécurité’’, selon le rapport.

Dans la même catégorie