APS LOUGA : LE SCRUTIN PROLONGÉ DANS PLUSIEURS CENTRES DE VOTE AIP Bilan approuvé des 10 années d’exercice de l’ONG Charité Vie à San Pedro AIP Aboisso, capitale du rire pour quelques heures avec Bonjour 2022 MAP Le variant Omicron pourrait rapprocher la fin de la pandémie en Europe (OMS) MAP Football : L’Afrique du Sud affrontera la France en mars dans un match amical (Entraineur) MAP Elections locales: un vote dans un « environnement pacifique », malgré certains retards à l’ouverture des bureaux (Observateurs) MAP CAN-2021 (8ès): Séance d’entraînement des Lions avec le retour de Bounou, Fajr et Hakimi toujours absents MAP Guterres a appelé toutes les parties, l’Algérie en tête, à assumer leur responsabilité pour mettre fin au conflit artificiel autour du Sahara marocain (politologue) APS AUCUN CAS DE COVID-19 DANS LA TANIÈRE (FSF) APS FACE À LA GUINÉE, LES GAMBIENS VONT JOUER LE MATCH DE LEUR VIE (ENTRAÎNEUR)

Côte d’Ivoire-AIP/RGPH 2021 : Un taux de 31,5 % enregistré dans le Moronou


  29 Novembre      8        Society (31811),

   

Bongouanou, 29 nov 2021(AIP) – Le préfet de région, Okoma Jeannette, a déploré le faible taux de participation de 31,5 % des populations enregistré depuis le démarrage de l’opération de recensement général de la population et de l’habitat (RGPH 2021) du lundi 8 novembre 2021 à ce jour, dans le Moronou.

Lors d’une rencontre d’information et de sensibilisation, vendredi 26 novembre 2021, à Bongouanou, Mme Okoma a exhorté les populations à se rendre disponibles pour se faire recenser en vue de relever ce taux de participation dans le Moronou.

Se félicitant du report de la date de clôture au 7 décembre 2021, décidé par le gouvernement, le préfet Okoma a encouragé les agents recenseurs à plus de professionnalisme et d’abnégation au travail pour pouvoir recenser à temps les populations. Elle a invité les cadres du Moronou à s’engager davantage pour la réussite de l’opération.

Le RGPH 2021 est une opération de dénombrement de la population nationale, de collecte de données sur l’habitat, les infrastructures et les équipements publics. D’un coût de 23,9 milliards de FCFA et mobilise plus de 38 000 personnes sur le terrain dont 28 500 agents recenseurs.

Dans la même catégorie