AGP Dubreka-Justice : Rencontre avec les officiers de la police judiciaire APS SAINT-LOUIS : MANSOUR FAYE ET ABBA MBAYE SE DÉTACHENT APS LOUGA : LE SCRUTIN PROLONGÉ DANS PLUSIEURS CENTRES DE VOTE AIP Bilan approuvé des 10 années d’exercice de l’ONG Charité Vie à San Pedro AIP Aboisso, capitale du rire pour quelques heures avec Bonjour 2022 MAP Le variant Omicron pourrait rapprocher la fin de la pandémie en Europe (OMS) MAP Football : L’Afrique du Sud affrontera la France en mars dans un match amical (Entraineur) MAP Elections locales: un vote dans un « environnement pacifique », malgré certains retards à l’ouverture des bureaux (Observateurs) MAP CAN-2021 (8ès): Séance d’entraînement des Lions avec le retour de Bounou, Fajr et Hakimi toujours absents MAP Guterres a appelé toutes les parties, l’Algérie en tête, à assumer leur responsabilité pour mettre fin au conflit artificiel autour du Sahara marocain (politologue)

Côte d’Ivoire-AIP/ Le DRENA de Soubré souhaite la mise en pratique intégrale du livre blanc des états généraux de l’Education nationale


  30 Novembre      9        Innovation (5348),

   

Soubré, 30 nov 2021 (AIP)- Le directeur régional de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (DRENA) de Soubré, Vazoumana Cissé, a, en marge de la cérémonie de clôture des états généraux de l’éducation pour le District du Bas Sasandra, émis le souhait de la mise en pratique intégrale du contenu du livre blanc adopté lors des travaux qui se sont déroulé, du 29 et 30 novembre 2021, à à San Pedro.

M. Cissé a émis le souhait de voir le contenu intégral du livre blanc adopté à San pedro mis en pratique pour contribuer à l’amélioration sensible de l’environnement de l’école et des résultats scolaires, car, « tous les maux qui minent notre école ont été mis à nu avec à la clé des propositions concrètes de solutions. Et les problèmes semblent les mêmes dans notre district du Bas Sasandra ».

Les problèmes relevés sont entre autres l’insuffisance de personnels d’enseignement, d’encadrement, administratif, la trop grande dépendance du privé dans le système éducatif dans le district, où  » 3/4 de nos établissements primaires et secondaires appartiennent au privé, alors que le travail du suivi pédagogique des privés laissent parfois à désirer ».

« Les établissements privés dépendent plus des directions centrales, pourtant les conditions salariales et les équipements sont dérisoires », a-t-il déploré, souhaitant plus d’effort du gouvernement pour l’ouverture d’établissements primaires, secondaires publics en y affectant suffisamment de personnels.

Dans la même catégorie