AGP Dubreka-Justice : Rencontre avec les officiers de la police judiciaire APS SAINT-LOUIS : MANSOUR FAYE ET ABBA MBAYE SE DÉTACHENT APS LOUGA : LE SCRUTIN PROLONGÉ DANS PLUSIEURS CENTRES DE VOTE AIP Bilan approuvé des 10 années d’exercice de l’ONG Charité Vie à San Pedro AIP Aboisso, capitale du rire pour quelques heures avec Bonjour 2022 MAP Le variant Omicron pourrait rapprocher la fin de la pandémie en Europe (OMS) MAP Football : L’Afrique du Sud affrontera la France en mars dans un match amical (Entraineur) MAP Elections locales: un vote dans un « environnement pacifique », malgré certains retards à l’ouverture des bureaux (Observateurs) MAP CAN-2021 (8ès): Séance d’entraînement des Lions avec le retour de Bounou, Fajr et Hakimi toujours absents MAP Guterres a appelé toutes les parties, l’Algérie en tête, à assumer leur responsabilité pour mettre fin au conflit artificiel autour du Sahara marocain (politologue)

PROJET D’OFFRES DE FORMATIONS DE COURTE DUREE AU TOGO : LE MINISTRE EKE HODIN LANCE LA PHASE PILOTE A KARA


  30 Novembre      30        Innovation (5348),

   

Kara, 29 nov. (ATOP)- Le ministre délégué en charge de l’Enseignement technique et de l’Artisanat, Eké Hodin a lancé, le jeudi 25 novembre à Kara, les activités de la phase pilote du projet d’offres de formations de courte durée.
Ce projet d’insertion professionnelle des jeunes est initié par le gouvernement togolais à travers l’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE) en collaboration avec la Direction de la Formation Promotionnelle et de l’Apprentissage (DFPA). Il est soutenu par le Programme de Développement Economique Durable (ProDED) de la GIZ. D’une durée de 3 à 9 mois, les formations proposées visent le développement des compétences pratiques et entrepreneuriales en partenariat avec les entreprises pour contribuer à la réduction significative de la pauvreté, du chômage et du sous-emploi au Togo.
Au total soixante (60) jeunes, diplômés et non diplômés, à raison de cinq jeunes par métier et par ville (Tsévié, Kpalimé, Atakpamé, Sokodé, Kara et Dapaong) sont sélectionnés pour cette phase pilote. Ils seront formés dans des métiers tels que : l’élevage de poulets locaux ; le maraichage ; la pisciculture ; la transformation de poisson et viande, des fruits en jus sirop et confitures  ainsi que l’élevage de la volaille et du petit ruminant.
Le ministre Eké Hodin a indiqué que l’ampleur croissante du chômage des jeunes constitue un défi fondamental non seulement pour le Togo, mais également pour toute l’Afrique. Selon lui, c’est l’accès à l’éducation de qualité et à des offres d’emplois appropriées qui peut permettre de réduire la pauvreté puis d’accroître la stabilité politique et le développement durable. Il a témoigné sa gratitude au ProDED pour cet accompagnement qui vient appuyer les efforts du gouvernement en matière de réformes et d’investissement dans le secteur de la formation et de l’insertion professionnelle des jeunes.
Auparavant, le directeur de la DFPA, Tchendo Tchalim Constant, avait souligné que ces formations de courte durée sont une solution pour permettre l’insertion professionnelle des jeunes. Il a fait savoir que les jeunes sélectionnés seront formés dans les métiers porteurs. Des équipements nécessaires leur seront donnés à la fin de la formation pour leur permettre de s’insérer automatiquement dans la vie active, a dit M. Tchendo.
Pour le chef programme Développement Economique Durable, André Ronne, ces formations surtout dans le domaine agricole peuvent encadrer un grand nombre de jeunes demandeurs d’emplois pour garantir un transfert de compétences de base et leur permettre de créer leurs propres emplois de qualité dans leur milieu.
Des directeurs et chefs services du ministère en charge de l’Enseignement technique et de l’Artisanat, des autorités locales et des formateurs ont pris part à cette cérémonie.

Dans la même catégorie