AGP Dubreka-Justice : Rencontre avec les officiers de la police judiciaire APS SAINT-LOUIS : MANSOUR FAYE ET ABBA MBAYE SE DÉTACHENT APS LOUGA : LE SCRUTIN PROLONGÉ DANS PLUSIEURS CENTRES DE VOTE AIP Bilan approuvé des 10 années d’exercice de l’ONG Charité Vie à San Pedro AIP Aboisso, capitale du rire pour quelques heures avec Bonjour 2022 MAP Le variant Omicron pourrait rapprocher la fin de la pandémie en Europe (OMS) MAP Football : L’Afrique du Sud affrontera la France en mars dans un match amical (Entraineur) MAP Elections locales: un vote dans un « environnement pacifique », malgré certains retards à l’ouverture des bureaux (Observateurs) MAP CAN-2021 (8ès): Séance d’entraînement des Lions avec le retour de Bounou, Fajr et Hakimi toujours absents MAP Guterres a appelé toutes les parties, l’Algérie en tête, à assumer leur responsabilité pour mettre fin au conflit artificiel autour du Sahara marocain (politologue)

Burkina/Construction du mur d’une direction de l’éducation : Le ministre Ouaro visite les travaux


  3 Décembre      6        Innovation (5348),

   

Ouagadougou, 3 déc. 2021 (AIB) – Le ministre en charge de l’Education nationale, Stanislas Ouaro a visité jeudi, à Ouagadougou, le chantier de construction du mur de la direction régionale des Enseignements post-primaire et secondaire du Centre avec les restes des matières d’œuvre.

Selon le ministre Ouaro, cette construction participe d’une vision qui est celle d’utiliser chaque fois que cela est possible, les matières d’œuvre acquises dans le cadre du budget de l’Etat, pour le fonctionnement des établissements d’enseignement et de formation technique professionnelle publique.

Cela, tout en les utilisant judicieusement pour réaliser des infrastructures dont les besoins sont présents, a-t-il affirmé.

Il a indiqué que la construction de cette clôture s’avérait nécessaire car la direction était dans une situation d’insécurité et elle était constamment violée par des riverains qui déposaient des tas d’ordures.

Le Pr Stanislas Ouaro compte encourager les autres régions à aussi utiliser les restes des matières d’œuvre pour des constructions afin d’éviter qu’elles ne soient utilisées uniquement pour la formation des élèves et des apprenants et détruit après.

Le ministre a confié qu’avec les ressources additives qui ont été données, d’ici la fin de l’année, cette direction sera entièrement clôturée donc protégée.

En outre, il a laissé entendre que la qualité des constructions montre l’intérêt de former les jeunes Burkinabè dans tous les domaines possibles.

Car le rêve est que d’ici quelques années dans un court terme, le Burkina Faso ne fasse pas appel à la main d’œuvre qualifié d’ailleurs.

L’un des encadreurs, ingénieur en génie civil, construction en bâtiment et travaux publics, Jacques Ouattara a déclaré que cette activité entre dans le cadre de la formation des élèves.

De son point de vue en fonction des cours qui ont déjà été dispensés, il pense que le travail est de bonne qualité.

L’élève en 2e année de génie civil, Aminata Derra a affirmé que leur formation est impeccable.

« Je suis venue dans ce domaine par passion pour la construction » a-t-elle souligné.

Agence d’information du Burkina

 

Dans la même catégorie