AGP Dubreka-Justice : Rencontre avec les officiers de la police judiciaire APS SAINT-LOUIS : MANSOUR FAYE ET ABBA MBAYE SE DÉTACHENT APS LOUGA : LE SCRUTIN PROLONGÉ DANS PLUSIEURS CENTRES DE VOTE AIP Bilan approuvé des 10 années d’exercice de l’ONG Charité Vie à San Pedro AIP Aboisso, capitale du rire pour quelques heures avec Bonjour 2022 MAP Le variant Omicron pourrait rapprocher la fin de la pandémie en Europe (OMS) MAP Football : L’Afrique du Sud affrontera la France en mars dans un match amical (Entraineur) MAP Elections locales: un vote dans un « environnement pacifique », malgré certains retards à l’ouverture des bureaux (Observateurs) MAP CAN-2021 (8ès): Séance d’entraînement des Lions avec le retour de Bounou, Fajr et Hakimi toujours absents MAP Guterres a appelé toutes les parties, l’Algérie en tête, à assumer leur responsabilité pour mettre fin au conflit artificiel autour du Sahara marocain (politologue)

Côte d’Ivoire-AIP/ Une marrée orange dans les rues de Bouaké pour dire non aux violences faites aux femmes


  5 Décembre      10        Editor's choice (2349), Society (31811),

   

Bouaké, 05 déc 2021 (AIP)- Plusieurs milliers de personnes arborant des teeshirts orangés, au nombre desquelles des élèves et étudiants, sont descendues dans les rues de Bouaké samedi 04 décembre 2021 pour dire non aux violences faites aux femmes.

Cette marche, qui s’inscrivait dans le cadre de la campagne des 16 jours d’activisme, a démarré symboliquement devant le campus 1 de l’Université Alassane Ouattara (UAO) où étudiait la jeune étudiante, Kouakou Amoin Marie-Josée Hermine, violée et assassinée le 18 novembre 2021 par un conducteur de moto-taxi.

« Ce matin, c’est la marche organisée dans le cadre des 16 jours d’activisme pour dire non au viol et autres violences faites aux femmes. Cette marche orange c’est aussi en hommage à la jeune étudiante, Kouakou Hermine, qui a été enlevée, séquestrée, violée et assassinée », a expliquée la coordonnatrice du bureau régional décentralisé de l’UNFPA, Alice Zadi, principale organisatrice de cet évènement.

De l’UAO, cette marée orange s’est ébranlée à travers l’avenue de la Reine Pokou jusqu’à la place du Carnaval situé devant le palais de justice où une motion réclamant justice pour Marie-Josée Hermine a été lue et remise aux autorités de la ville de Bouaké.

La campagne des 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes est un évènement international qui débute le 25 novembre, date de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, et se poursuit jusqu’au 10 décembre, date de la journée des droits humains.

Lancée par des activistes du premier institut international pour le Leadership des femmes, elle continue d’être coordonnée chaque année par le Centre pour le Leadership mondial des femmes. Elle sert de cadre stratégique aux personnes et organisations du monde entier qui appellent à l’action pour prévenir et éliminer la violence à l’égard des femmes et des jeunes.

Dans la même catégorie