AGP Dubreka-Justice : Rencontre avec les officiers de la police judiciaire APS SAINT-LOUIS : MANSOUR FAYE ET ABBA MBAYE SE DÉTACHENT APS LOUGA : LE SCRUTIN PROLONGÉ DANS PLUSIEURS CENTRES DE VOTE AIP Bilan approuvé des 10 années d’exercice de l’ONG Charité Vie à San Pedro AIP Aboisso, capitale du rire pour quelques heures avec Bonjour 2022 MAP Le variant Omicron pourrait rapprocher la fin de la pandémie en Europe (OMS) MAP Football : L’Afrique du Sud affrontera la France en mars dans un match amical (Entraineur) MAP Elections locales: un vote dans un « environnement pacifique », malgré certains retards à l’ouverture des bureaux (Observateurs) MAP CAN-2021 (8ès): Séance d’entraînement des Lions avec le retour de Bounou, Fajr et Hakimi toujours absents MAP Guterres a appelé toutes les parties, l’Algérie en tête, à assumer leur responsabilité pour mettre fin au conflit artificiel autour du Sahara marocain (politologue)

LES « JALONS’’ D’UNE IMPRIMERIE NATIONALE DE TYPE NOUVEAU


  6 Décembre      18        Society (31811),

   

Dakar, 6 déc (APS) – Un séminaire s’est ouvert lundi à Dakar, avec l’objectif selon le ministre, secrétaire général du gouvernement, Abdou Latif Coulibaly, de jeter les bases d’une imprimerie nationale de type nouveau.

‘’Une réflexion sur cette problématique s’impose et les présents travaux poseront les jalons d’une imprimerie nationale de type nouveau permettant au gouvernement de garantir l’intangilibilité et l’accessibilité des normes juridiques ainsi que l’efficacité de l’action gouvernementale’’, a-t-il dit.

Abdou Latif Coulibaly procédait à l’ouverture, à Dakar, d’un séminaire sur la modernisation et la transformation institutionnelle de l’Imprimerie nationale.

Il a souligné que les échanges et débats de cette rencontre vont définir des stratégies de résilience pour la pérennisation de l’action de l’INS.

Cela permettra ’’d’identifier et d’explorer de nouveaux leviers quantitatifs et qualitatifs en vue de l’atteinte des résultats escomptés’’, a-t-il poursuivi.

‘’Si le nouveau droit de l’entrée en vigueur des textes renforce les missions de l’Imprimerie nationale dans le système d’applicabilité, il exige la prise en charge de certaines urgences pour créer un écosystème permettant de garantir la sécurité juridique et d’améliorer ses performances dans la réalisation de sa mission de service’’, a ajouté le secrétaire général du gouvernement.

Il a rappelé que ‘’le Sénégal a adopté un nouveau régime d’entrée en vigueur des textes et lois’’.

La loi qui régissait le système d’entrée en vigueur des textes, votée en 1950, n’a été réformée de façon mineure qu’en 1970, a-t-il rappelé.

Il a précisé que le séminaire entre ainsi dans le cadre de la politique de la gouvernance normative et de la rationalisation des textes réglementaires.

Il s’agit également au cours des travaux de ’’revoir la loi du 2 mars 2021 fixant les règles d’applicabilité des lois administratives et à caractère administratif abrogeant la loi du 6 février 1970 relative aux règles d’applicabilité des textes réglementaires ‘’.

Expliquant les lourdeurs dans la mise en œuvre des textes réglementaires, il a déclaré : ‘’Avant, il fallait publier le texte qui entrait en vigueur à Ziguinchor, à Tambacounda, cinq jours après l’entrée en vigueur à Dakar.’’

’’C’était un paradoxe alors que nous avions toutes les possibilités avec le numérique, cela a été changé’’, a-t-il indiqué.

La directrice de l’Imprimerie nationale du Sénégal, Ndéye Ndack Diakhaté, assure qu’‘’il y a une forte volonté politique d’engager la transformation institutionnelle de l’entreprise, de renforcer les moyens pour renforcer notre position stratégique’’.

L’imprimerie nationale s’est dotée ainsi d’un plan stratégique 2022/ 2026, a-t-elle signalé.

Dans la même catégorie