GNA Nigeria considers joining Ghana, Cote d’Ivoire to implement LID for cocoa farmers GNA Danish companies to help Ghana combat postharvest losses GNA Ghana hosts West Africa Conference on natural resource management in August GNA Divisional Chief appeals for Small Town Water System GNA Mohammed Salisu set to honour Black Stars call-up GNA Inter Allies file Appeal against GFA’s decision on match fixing GNA May 9 Commemoration: Sports Ministry condemns hooliganism at leagues centre GNA More female-led horticulture businesses benefit from HortiFresh programme GNA Entrepreneurial mothers immerse in green economy GNA GPRTU to regularise new transport fares with Government

2,6 milliards de personnes affectées à travers le monde par des repas cuits aux combustibles polluants (OMS)


  22 Janvier      11        LeaderShip Feminin (11285),

   

Abidjan, 22 jan 2022 (AIP)- L’Organisation mondiale de la santé (OMS) annonce que l’utilisation de combustibles et de technologies inefficaces et polluants pour la cuisson des repas affecte négativement 2,6 milliards de personnes, rapporte une dépêche de l’Agence de presse russe Sputnik.

Dans un nouveau rapport publié cette semaine sur l’utilisation des différents types de combustibles pour la cuisson aux niveaux mondial, régional et national, l’institution onusienne déplore qu’un tiers de la population mondiale, soit 2,6 milliards de personnes, n’a toujours pas accès à une cuisine propre.

Selon des estimations figurant dans ce rapport, un tiers de la population mondiale continuera d’utiliser des combustibles polluants d’ici en 2030 avec une majorité résidant en Afrique subsaharienne.

L’OMS signale, par ailleurs, que l’utilisation de combustibles et de technologies inefficaces et polluants constitue un risque pour la santé et une cause majeure de maladies et de décès, particulièrement des femmes et des enfants des pays à revenu faible ou intermédiaire.

« Respirer la fumée produite par la cuisson avec des combustibles polluants peut entraîner des maladies cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, des cancers, des maladies pulmonaires chroniques et des pneumonies « , a averti le rapport, prévenant que des millions de personnes continuent, malheureusement, de mourir prématurément chaque année à cause de la pollution de l’air dans les foyers, produite par l’utilisation de fourneaux et d’appareils inefficaces associés au bois, au charbon, au charbon de bois, au fumier, aux déchets de récolte et au kérosène.

De 2010 à 2019, le taux d’accès aux combustibles et technologies de cuisson propres n’a augmenté que d’environ 1% par an, selon l’OMS qui a relevé qu’une grande partie de cette augmentation est due essentiellement à l’amélioration de l’accès à la cuisson propre dans les cinq pays à revenu faible et intermédiaire les plus peuplés (Brésil, Chine, Inde, Indonésie et Pakistan).

Le rapport relève également que les combustibles de cuisson gazeux dominent dans les zones urbaines, les combustibles issus de la biomasse sont encore courants dans les populations rurales. La dépendance à l’égard de l’électricité pour la cuisson augmente dans les contextes urbains

Dans la même catégorie