GNA Afenyo-Markin, Naana Eyiah present Science equipment worth GHC 90,000 to Jukwa SDA SHS GNA Coding Caravan: Don’t use ICT to join bad companies – pupils cautioned GNA GTEC ready to facilitate teaching and learning of German Language GNA Mewe Starchild Sch. Complex wins Gomoa Nyanyano Inter-Schools quiz competition GNA North Dayi DCE to support Anfoega SHS with musical instruments GNA Volta GES remembers sacrifice of Soweto school children for right to education GAN High interest rates collapsing poultry industry-Poultry Farmers   GNA Ghana’s service sector to contribute 51 per cent of youth employment by 2030–World Data Lab GNA Political commitment critical in making African Audit institutions independent GNA Ghana must strategically position industries to harness global economic opportunities- Prof. Agyapong

HAUSSE DES TARIFS DES TRANSPORTS URBAINS : LE GOUVERNEMENT DÉGAGE TOUTE RESPONSABILITÉ


  13 Juillet      27        Society (33470),

   

Dakar, 13 juil (APS) – Le ministère des Transports terrestres rejette la responsabilité d’une hausse des tarifs des transports urbains assurés par les autocars à Dakar et met en garde les acteurs de ce secteur d’activité contre toute infraction portant sur une décision unilatérale relative aux prix.
‘’Aucune augmentation des tarifs des transports n’a été discutée encore moins arrêtée avec les opérateurs’’ des transports urbains de la région de Dakar, précise le ministère dans un communiqué parvenu à l’APS.
Des documents publiés sur internet font état d’une hausse des prix des tickets de transport dans les minibus de l’Association de financement des transports urbains (AFTU), que l’APS a tenté de joindre sans succès.
‘’Les tarifs des transports publics routiers de personnes sont fixés par le décret N° 2009-20 du 22 janvier 2009’’, rappelle le ministère des Transports terrestres.
Il soutient que ‘’toute hausse unilatérale des tarifs serait contraire au décret précité et aux conventions signées entre l’autorité de régulation des transports urbains (…) et les groupements d’intérêts économiques membres de l’AFTU’’.
‘’Toute augmentation des tarifs constituerait une infraction à la règlementation sur les tarifs de transport routier’’, avertit le ministère.
Il appelle les opérateurs à une ‘’application stricte de la règlementation sur les tarifs et se réserve le droit de prononcer à l’encontre de tout contrevenant les sanctions prévues par la règlementation en vigueur’’.
Le ministère des Transports terrestres recommande aux forces de sécurité chargées du contrôle routier de veiller strictement au respect des tarifs actuels.

HAUSSE DES TARIFS DES TRANSPORTS URBAINS : LE GOUVERNEMENT DÉGAGE TOUTE RESPONSABILITÉ


  13 Juillet      20        Society (33470),

   

Dakar, 13 juil (APS) – Le ministère des Transports terrestres rejette la responsabilité d’une hausse des tarifs des transports urbains assurés par les autocars à Dakar et met en garde les acteurs de ce secteur d’activité contre toute infraction portant sur une décision unilatérale relative aux prix.
‘’Aucune augmentation des tarifs des transports n’a été discutée encore moins arrêtée avec les opérateurs’’ des transports urbains de la région de Dakar, précise le ministère dans un communiqué parvenu à l’APS.
Des documents publiés sur internet font état d’une hausse des prix des tickets de transport dans les minibus de l’Association de financement des transports urbains (AFTU), que l’APS a tenté de joindre sans succès.
‘’Les tarifs des transports publics routiers de personnes sont fixés par le décret N° 2009-20 du 22 janvier 2009’’, rappelle le ministère des Transports terrestres.
Il soutient que ‘’toute hausse unilatérale des tarifs serait contraire au décret précité et aux conventions signées entre l’autorité de régulation des transports urbains (…) et les groupements d’intérêts économiques membres de l’AFTU’’.
‘’Toute augmentation des tarifs constituerait une infraction à la règlementation sur les tarifs de transport routier’’, avertit le ministère.
Il appelle les opérateurs à une ‘’application stricte de la règlementation sur les tarifs et se réserve le droit de prononcer à l’encontre de tout contrevenant les sanctions prévues par la règlementation en vigueur’’.
Le ministère des Transports terrestres recommande aux forces de sécurité chargées du contrôle routier de veiller strictement au respect des tarifs actuels.

Dans la même catégorie


Choix de l’éditeur