GNA National Fisheries Association wants OMCs to supply them premix fuel directly GNA Article 71 Office Holders must take a 50 per cent haircut – Labour Federation GNA Elitrust Finecone trains young entrepreneurs to sustain businesses GNA Women advised to undertake regular cervical cancer test GNA Monkey Pox Outbreak: Ghana records four deaths and 116 cases GNA National Service Personnel Association of Hohoe, Guan gets new executives GNA Krachi Nchumuru gets new district court GNA Sports Minister calls for support of corporate institutions MAP Marrakech: Three New African Countries Sign « Tangier Appeal » to Expel So-Called ‘sadr’ from AU

LE PROVAL VA RÉALISER 40 FERMES AGRICOLES À KAFFRINE (RESPONSABLE)


  31 Octobre      16        Tourism (2478),

   

Kaffrine, 31 oct (APS) – Le chef de bureau du Projet de valorisation des eaux pour le développement des chaînes de valeur (PROVAL) dans la région de Kaffrine, Sédar Ngom, a révélé samedi que le Ndoucoumane sera doté de 40 fermes agricoles dans le cadre de la mise en œuvre dudit projet.

« Le projet PROVAL a prévu la réalisation de 40 fermes +natangués+ dont cinq fermes + warwi+ pour emploi jeunes dans la région de Kaffrine », a-t-il déclaré au cours d’une présentation dudit projet au gouverneur de Kaffrine, William Manel, en présence des chefs de service et des autorités administratives.

Selon Sédar Ngom, « la région de Kaffrine va bénéficier de 10 des 80 milliards de francs destinés au financement global du PROVAL ».

M. Ngom a rappelé qu’à Kaffrine, le PROVAL va s’investir dans l’aménagement des bas-fonds sur 750 hectares ainsi que l’aménagement de périmètres maraîchers pour les jeunes et les femmes.

Kaffrine va également bénéficier d’un aménagement de mares pastorales pour l’abreuvement du bétail ainsi que de plateformes multifonctionnelles pour la transformation des produits agricoles, a-t-il indiqué.

« Des barrages seront construits à Kaffrine pour la mobilisation des eaux de ruissellement », a ajouté le chef de bureau du projet PROVAL à Kaffrine.

Il a expliqué que le projet PROVAL a pour objectif de contribuer à asseoir « une croissance économique forte, inclusive et durable’’, de manière à participer à l’amélioration des conditions de vie des populations.

« Le projet vise à augmenter durablement les productions agricoles, les emplois et les revenus en milieu rural à travers la mobilisation des eaux de surface et des eaux souterraines », a dit Sédar Ngom.

Le Projet de valorisation des eaux pour le développement des chaînes de valeur (PROVAL) intervient dans les régions de Kaolack, Fatick, Diourbel, Thiès, Kolda, Sédhiou, Ziguinchor et Kaffrine.

Dans la même catégorie