MAP Malagasy FM Calls Morocco, Madagascar ‘Fraternal Nations and Peoples’ MAP Madagascar Hails HM the King’s Leadership and Initiatives for Intra-African Development MAP Madagascar Celebrates Upcoming Embassy Opening in Rabat MAP Morocco, Madagascar Ink Two Agreements to Boost Cooperation MAP Abidjan Floods Leave Five Dead GNA No economy can grow without embracing digitalisation – ECOWAS Resident Representative GNA Assembly supports farmers with ruminants in Tumu GNA Yam prices surge in Tamale GNA World Data Lab, Mastercard launch Africa Youth Employment Clock GNA 2024 MTN Ashantifest Community Gala launched, 16 teams to battle for top prizes

MATAM : RENCONTRE DE PARTAGE SUR LE PROGRAMME ECOLE-ENTREPRISE


  31 Octobre      30        Businesses (345),

   

Matam, 31 oct (APS) – La ville de Matam (nord-est) a abrité jeudi une

rencontre de partage avec les acteurs de la formation professionnelle

dans le cadre du programme de formation Ecole-Entreprise (PF2E)

financé par l’Etat du Sénégal, a constaté l’APS.

Le programme de formation Ecole-Entreprise ‘’vient à son heure’’,

souligne Aboubacry Sow, assistant technique dudit programme. Il

explique qu’il permet en effet aux jeunes âgés de 16 à 35 ans

d’’’avoir un métier, un diplôme d’Etat’’ et ’’d’être aujourd’hui

formés par une entreprise’’.

Le programme vise à ‘’former des jeunes à travers des entreprises

dites formatrices’’. Concrètement, il s’agit pour le jeune de signer

un contrat d’apprentissage avec une entreprise. La formation

complémentaire « se fera’’ ensuite « dans un établissement de formation

public ou privé’’, a-t-il précisé.

Selon lui, l’Etat va accompagner le jeune bénéficiaire en lui payant

une allocation mensuelle de 40.000 francs la première année, 20.000

francs la deuxième année et 10.000 francs la troisième. ‘’C’est donc

dire que c’est l’Etat qui accompagne tout ce dispositif lié à cette

formation programme Ecole-Entreprise’’, a-t-il dit.

Il a précisé qu’aucun quota n’a encore été fixé pour la région de

Matam. L’objectif du programme, a-t-il rappelé, est de former 25.000

jeunes à travers le Sénégal. Ces jeunes seront encadrés par 3.000

tuteurs en entreprise.

‘’Si les entreprises de la région de Matam offrent des places de

formation, on va les mettre en contact avec les établissements de

formation professionnelle qui sont dans les alentours’’, a-t-il

ajouté.

Dans la même catégorie


Choix de l’éditeur