GNA Baba Yara Sports Stadium to host Ghana’s Fastest GNA Zinabu Issah picks Paris 2024 Paralympic Games slot GNA Agrihouse Foundation launches Women in Agribusiness training and awards GNA Minister of Education awarded for transforming education GNA 2024 elections should put confidence in economy – Prof Bokpin tells EC GNA Forestry manager advocates investment in commercial tree planting MAP Cameroon: Policeman Killed, Four Wounded in Boko Haram Attack MAP Morocco Ready to Broaden Cooperation Areas with Madagascar, Says FM MAP Malagasy FM Calls Morocco, Madagascar ‘Fraternal Nations and Peoples’ MAP Madagascar Hails HM the King’s Leadership and Initiatives for Intra-African Development

PLUS DE 19 MILLIARDS POUR LE BUDGET 2021 DU MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE


  30 Novembre      35        Finance (716),

   

Dakar, 30 nov (APS) – L’Assemblée nationale a adopté lundi le budget 2021 du ministère de l’Environnement et du Développement Durable, arrêté à 44 milliards 899 millions 115 mille 513 frs CFA, contre 25 milliards 767 millions 789 mille 100 francs pour l’exercice précédent, soit une hausse de plus de 19 milliards en valeur absolue, a appris l’APS.

Les travaux de l’examen du projet de budget du MEDD ont démarré à 17 heures 30 minutes. Le gouvernement était représenté par le ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Abdou Karim Sall, le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo et le ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions, Samba Sy.

Le budget est articulé autour de quatre programmes.

La somme de 11 milliards 100 millions 291 379 francs CFA va être allouée au programme de lutte contre la déforestation et la dégradation des terres. Le deuxième programme concerne la conservation de la biodiversité et la gestion des aires protégées. Ce volet bénéficiera d’un montant de 8 milliards 322 millions 181 mille 747 francs CFA.

Pour l’exercice 2021, les crédits du programme consacré à la lutte contre les pollutions, les nuisances et les effets du changement climatique sont arrêtés à 23 milliards 376 millions 018 851 francs CFA, informe un document consulté par l’APS.

Le programme réservé au pilotage, à la coordination et à la gestion administrative bénéficiera d’un montant de 2 milliards 090 millions 623 mille 536 francs CFA.

Dans la même catégorie


Choix de l’éditeur