AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Cent quarante-quatre nouveaux cas enregistrés lundi APS MACKY SALL PROMET UNE RÉORIENTATION DES ALLOCATIONS BUDGÉTAIRES EN FAVEUR DE L’EMPLOI APS LE CHEF DE L’ETAT ANNONCE L’ALLÈGEMENT DU COUVRE-FEU À DAKAR ET À THIÈS APS L’ÉDITION 2021 DE LA CAN U17 ANNULÉE (MÉDIAS) APS DES FEMMES LEADERS POLITIQUES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR UN DIALOGUE CONSTRUCTIF APS HIÈS REÇOIT SA DEUXIÈME DOTATION DE VACCINS ANTI-COVID GNA COVID-19 Vaccination: GHS vaccinates 300,000 people within a week ANGOP COVID-19: ANGOLA DETECTA VARIANTES SUL-AFRICANA E INGLESA ANP Diffa : Forte mobilisation des femmes à la célébration de la journée du 8 mars dans la ville ANP Présidentielle au Niger : Mahamane Ousmane dépose un recours devant la Cour Constitutionnelle

Agriculture / Lancement conjoint au Bénin et au Niger des activités de la MOPSS dans la zone du WAPO


  18 Février      13        Agriculture (1963),

   

Porto-Novo, 18 Fév. 2021 (ABP)-Le secrétaire général de la préfecture de l’Alibori, Razack Bako, représentant le préfet, a procédé, ce jeudi à Kandi, en présence du représentant du ministre de l’agriculture et des acteurs pastoraux à la base, au lancement des activités du projet  »mobilité pastorale transfrontalière apaisée et stabilité sociale au sahel » (MOPSS) dans la zone du WAPO.

Le projet MOPSS, a informé le secrétaire général de la préfecture Razack Bako, expliquant son contenu, est co-créé et mis en œuvre par l’organisation néerlandaise de développement (SNV) en consortium avec Care Internationale et il est financé par l’agence suédoise de coopération internationale au développement. Il vise à l’en croire, à contribuer au renforcement de la résilience des populations agropastorales et à la stabilité sociale au sahel, tout en mettant un accent particulier sur les femmes et les jeunes.

D’une durée de trois ans, MOPSS, a fait savoir le Sg Razack Bako, couvre 54 communes de 5 pays à savoir le Burkina Faso, le Niger, le Mali, le Togo et le Bénin. « Au Bénin, 08 communes notamment Banikoara, Malanville Ségbana, Gogounou, Kérou, Tanguéta et Matéri sont concernées ». Vu l’envergure d’un tel projet confie-t-il, « le gouvernement a décidé de procéder dans l’immédiat, à l’acquisition et à la mise en place de 350 tonnes d’aliments de bétail à coût réduit, grâce à une subvention de 50% accordée par l’État Béninois et la réalisation de 20 forages pastoraux à buts multiples avec des abreuvoirs».

Dans la même catégorie