GNA Satellites advance to semi-finals of CAF Under-20 AFCON GNA Dr Awal pledges to accelerate Marine Drive Project GNA Traditional/religious leaders discuss ECOWAS Vision 2050 GNA AfCFTA will create more employment opportunities in pharmaceutical industry dpa/GNA Six Nations: France v Scotland postponed due to coronavirus outbreak GNA Footballers stand up against cyber mobbing in video GNA Tapir interrupts school exam in Malaysia by falling into drain APS UNE NOUVELLE HOULE DANGEREUSE ANNONCÉE SUR LA GRANDE-CÔTE APS YOUSSOUPH DABO CONTINUE AVEC TEUNGUETH FC ET ARRÊTE AVEC LES U20 APS PLUS DE 4.000 PERSONNES DÉJÀ VACCINÉES CONTRE LE COVID-19 (MINISTÈRE)

BINAH/PRISE EN CHARGE DE LA SANTE MATERNELLE ET INFANTILE : LE CDJE JOURDAIN LANCE SON PROGRAMME « COMPOSANTE SURVIE ET PETITE ENFANCE » A MADJATOM


  12 Février      10        Société (29215),

   

Pagouda, 12 fév. (ATOP) – Le Centre de Développement des Enfants et des Jeunes (CDEJ) Jourdain 0153 de l’église des Assemblées de Dieu (AD) de Madjatom, en partenariat avec l’ONG Compassion International Togo, a lancé son programme « Composante survie et petite enfance », le mercredi 10 février, à Madjatom, à environ 15Km à l’est de la ville de Pagouda, dans la commune Binah 1.

Ce programme « Composante survie et petite enfance » entend prendre en charge les femmes enceintes et allaitantes vulnérables qui éprouvent des difficultés pour subvenir à leurs besoins durant leurs grossesses et à ceux  de  leurs enfants.

 

Ce programme qui faisait au départ la promotion et la protection des enfants âgés de 3 à 8 ans a permis de constater que ces enfants étaient confrontés à des lacunes qui empêchaient leur évolution normale et leur développement harmonieux. Cette situation ne répond pas aux attentes du centre dans la composante parrainage qui a pris 223 enfants en compte, d’où la nécessité d’étendre le programme aux femmes enceintes, dès leur troisième mois de grossesse pour mieux s’occuper de l’évolution du fœtus jusqu’à terme.

La rencontre de présentation des activités du projet a permis à l’assistance de prendre connaissance également du chronogramme de la prise en charge de l’enfant. D’abord, la première étape qui commence au troisième mois de grossesse et où l’enfant et sa mère bénéficient des kits alimentaires et de soins jusqu’à ce que l’enfant ait un an. Ensuite la seconde phase qui débute à partir d’un an fait entrer l’enfant dans la composante « Home days », où il jouit de l’affection de ses parents pour une période de 5 ans. Enfin à la dernière étape, l’enfant va regagner le centre dans sa sixième année de naissance pour  continuer son développement harmonieux et son éducation scolaire jusqu’à l’âge de 22 ans avant de sortir du programme.

Le représentant du chef canton de Boufalé, Adja Dongdèma a témoigné sa gratitude au CDJE et à son partenaire. Il a invité les bénéficiaires à tout mettre en œuvre pour la réussite du programme afin de donner la chance aux autres d’en bénéficier.

Le coordonnateur du projet, Karkpé Josué Kouyoli et le pasteur Adji Kossi Saba de l’église des AD de Madjatom ont réitéré leurs reconnaissances au chef canton de Boufalé et au chef du village de Madjatom qui ont contribué à la création du centre CDEJ Jourdain et à l’aboutissement du projet. Ils ont également exprimé leur gratitude à leur partenaire technique et financier Compassion International Togo pour l’importance qu’il accorde au bien-être de la  population de Madjatom en matière de santé, surtout celle maternelle et infantile. Ils ont convié les bénéficiaires à se conformer aux dispositions recommandées par le projet.

Mme Mangbassim Tchara Essomouna, sage-femme, animatrice du projet, a demandé aux bénéficiaires d’être ponctuelles au rendez-vous des consultations afin que leurs grossesses soient bien suivies. Elle a invité les maris à une franche collaboration pour que leurs femmes bénéficient de tous les avantages de prise en charge.

Au départ, elles étaient trente femmes à être enregistrées mais quinze parmi elles ont été retenues en fonction de l’urgence du besoin.

La séance de lancement des activités et de chronogramme de prise en charge des bénéficiaires a été couplée de l’inauguration du bâtiment qui va servir du cadre de rencontre des femmes pour des conseils éducatifs. D’un coût total de 6.000.000FCFA, ce bâtiment équipé comporte trois salles dont une salle de simulation, un bureau et un magasin.

Dans la même catégorie