MAP Covid-19 : le président sénégalais appelle au renforcement des contrôles systématiques du port du masque GNA Police beefs up security to protect ballot boxes at Adaklu ANGOP Covid-19 : Angola regista 207 recuperados e 68 novos casos APS THIÈS : ’’ESPACE NDUGU’’, UN PROJET POUR MODERNISER LE PETIT COMMERCE DANS LES QUARTIERS APS HAUSSE DES CAS DE COVID-19 : MACKY SALL DEMANDE LE RENFORCEMENT DES CONTRÔLES SYSTÉMATIQUES DU PORT DU MASQUE AIP La GESTOCI teste son dispositif de sécurité sur ses installations AIP Le nouveau directeur régional de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle veut accompagner les responsables d’établissement AIP le gouvernement burkinabé estime a hauteur de 113 millions d’euros le soutien de l’union européenne AIP Plus de 2200 nouvelles cartes nationales d’identité disponibles à Dimbokro AIP Bientôt des logements pour les agents des Eaux et Forêts à Songon

L’Algérie utilise le « polisario » pour attenter à l’intégrité territoriale du Maroc (expert péruvien)


  17 Novembre      6        Politique (13216),

   

Lima, 17/11/2020 (MAP) – L’Algérie utilise « le polisario » pour mettre en œuvre un plan visant à attenter à l’intégrité territoriale du Maroc, a indiqué le président de l’Institut péruvien de droit et des relations internationales, Miguel Angel Rodriguez Mackay, soulignant que l’intervention du Maroc contre les provocations du groupe séparatiste à El Guerguerat était conforme au droit international.

« L’Algérie, pays voisin du Maroc, met en œuvre un plan visant à porter atteinte à l’intégrité territoriale du Royaume, a relevé M. Rodriguez Mackay dans un article consacré par le quotidien péruvien « Correo » aux récentes manœuvres de la milice du « polisario » visant à bloquer la mobilité civile et commerciale au niveau d’El Guerguerat.

L’expert en relations internationales a ajouté que « le régime algérien ordonne à sa création, le « polisario », de s’en prendre aux droits de Rabat et à sa souveraineté sur ses frontières », notant que l’intervention du Maroc pour rétablir la circulation via le passage d’El Guerguerat s’est déroulée dans le cadre des principes juridiques de liberté de circulation et de transit stipulés dans le droit international.

Pour le quotidien péruvien, l’opération des Forces Armées Royales était nécessaire pour mettre fin aux exactions de la milice du « polisario » et à ses actes de perturbation du trafic et de déstabilisation de la région. L’intervention du Maroc s’était déroulée de manière pacifique et sans frictions avec les civils qui étaient instrumentalisés par le groupe armé et son mentor algérien dans ces provocations, a poursuivi la même source.

L’intervention du Maroc a permis de rouvrir le passage, qui le relie à la Mauritanie, aux flux commerciaux ainsi que de remettre les choses à la normale, après l’ »absurde » manœuvre du « polisario » menée en plein pandémie du nouveau coronavirus.

Dans la même catégorie