ACAP Variation des prix en détails entre décembre 2020 et février 2021 ACAP Pr. Slim Khalbous présente les défis de la transition numérique en Afrique centrale et la région des Grands lacs ACAP Don de matériels roulants au département de l’Action humanitaire ACAP Restitution d’une mission de réconciliation à Satéma dans la sous-préfecture de Basse-Kotto ACAP Renforcement de capacité des opérateurs économiques centrafricains APS DES MANIFESTANTS SACCAGENT L’ENTRÉE DU TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE LOUGA APS CAN U17 : LA CAF ANNONCE UNE LISTE SUPPLÉMENTAIRE DE 10 JOUEURS (CAF) APS LIGUE AFRICAINE DES CHAMPIONS : TEUNGUETH FC -MOULOUDIA CLUB D’ALGER MAINTENUE CE SAMEDI GNA FAO Food Price Index rises for ninth consecutive month in February GNA GAF congratulates CDS

Le vaccin d’AstraZeneca a une « efficacité limitée » contre le variant sud-africain (chercheuse)


  7 Février      16        Santé (9577),

   

Londres, 07/02/2021 (MAP)- Le vaccin développé par le laboratoire suédo-britannique AstraZeneca en partenariat avec l’Université d’Oxford a une « efficacité limitée » contre le variant de coronavirus apparu pour la première fois en Afrique du sud, a indiqué dimanche, Sarah Gilbert, membre de l’équipe qui dirige le développement de ce vaccin, soulignant son efficacité contre les formes graves de la maladie.

Intervenant à la BBC, Mme Gilbert déclaré que « le produit d’Oxford/AstraZeneca ne réduit peut-être pas le nombre total de cas, mais protège quand même contre les décès, les hospitalisations et les formes graves » de la maladie de Covid-19.

Alors que l’université d’oxford a annoncé auparavant l’efficacité du vaccin contre le nouveau variant britannique, Mme Gilbert a précisé qu’il faut encore plus de temps avant de pouvoir déterminer son efficacité contre cette nouvelle souche chez les personnes âgées.

La scientifique a également expliqué qu' »une version avec la séquence du variant sud-africain est en préparation », poursuivant que les chercheurs « aimeraient beaucoup » la préparer d’ici l’automne prochain.

Vendredi, l’Université d’Oxford avait révélé dans un communiqué l’efficacité de ce vaccin contre le nouveau variant de coronavirus ultra-contagieux, découvert pour la première fois au sud de l’Angleterre.

Les auteurs derrière la recherche sur ce vaccin avaient souligné que les analyses des essais cliniques menés entre le 1er octobre et le 14 janvier au Royaume-Uni ont montré une protection contre les infections symptomatiques, « malgré une quantité moins élevée d’anticorps ».

Ce vaccin est déployé depuis début janvier au Royaume-Uni qui compte plus de 112.000 décès dus à la pandémie. Il a été approuvé également par l’Union européenne et plusieurs autres pays. Certains Etats étant sceptiques quant à son efficacité chez les personnes âgées, faute de données suffisantes, ont préféré l’administrer aux personnes âgées de moins de 65 ans.

Dans la même catégorie