MAP L’ambassadeur Hilale saisit le SG de l’ONU et le CS sur les violations des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf MAP Conférence de l’Institut américain «Brookings»: M. Bourita met en avant les réformes audacieuses du Maroc sous l’impulsion de SM le Roi MAP L’initiative noble de SM le Roi d’aider les pays africains en temps de pandémie, un modèle de solidarité intra-africaine (ministre kényane des AE) MAP Jusqu’à 500 millions de DH pour l’aménagement de Harhoura, une destination touristique prisée MAP Hilale démystifie auprès du SG de l’ONU et du CS la campagne hystérique de l’Algérie et du « polisario » sur la situation au Sahara MAP M. Amara plaide pour une mise en œuvre optimale du chantier de l’éducation routière MAP Rencontre à Oujda sur le droit d’accès à l’information APS LE GOUVERNEMENT INVITÉ À HÂTER LA CONCRÉTISATION D’UN PROJET DE POLYCLINIQUE DE DERNIÈRE GÉNÉRATION APS MACKY SALL VA SE FAIRE VACCINER, JEUDI (MÉDIA) APS VACCINATION : MACKY SALL PRÔNE UN ’’PLAIDOYER SOUTENU’’ ET UNE ’’MOBILISATION COMMUNAUTAIRE’’

Makhtar Diop nommé directeur général et vice-président exécutif de la SFI (communiqué)


  18 Février      10        Société (29177),

   

Abidjan, 18 fév 2021 (AIP) – Le président du Groupe de la Banque mondiale, David Malpass, a procédé, jeudi 18 février 2021, à la nomination de Makhtar Diop au poste de directeur général et vice-président exécutif de la Société financière internationale (IFC), selon un communiqué transmis à l’AIP.

« Makhtar Diop a, à son actif, une expérience approfondie dans les domaines du développement et de la finance et une carrière marquée par un leadership énergique et le sens du service vis-à-vis des pays en développement, tant dans le secteur public que dans le privé », indique M. Malpass.

« Il apportera à IFC des compétences qui aideront le Groupe de la Banque mondiale à poursuivre avec célérité son action dans la lutte contre la crise mondiale et à continuer d’œuvrer en faveur d’une relance verte, résiliente et inclusive », a-t-il ajouté.

Ancien ministre de l’Économie et des Finances du Sénégal, M. Diop est actuellement vice-président de la Banque mondiale pour les Infrastructures et dirige à ce titre les actions menées par l’institution pour mettre en place des infrastructures efficaces dans les économies émergentes et en développement, au service d’une croissance sans exclus et durable.

Il avait occupé auparavant pendant six ans le poste de vice-président de la Banque mondiale pour la Région Afrique. Ardent défenseur de l’Afrique et du développement durable, il a notamment été à la tête des efforts destinés à accroître l’accès à des sources d’énergie durable à un coût abordable et à promouvoir un environnement propice à l’innovation et à l’adoption des nouvelles technologies.

M. Diop a été directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Brésil et, auparavant, pour le Kenya, l’Érythrée et la Somalie. Il a commencé sa carrière dans le secteur bancaire et possède une grande maîtrise de l’interface public/privé ainsi qu’une expérience directe des réformes structurelles en soutien au secteur privé, acquise notamment dans le cadre de ses fonctions de ministre de l’Économie et des Finances du Sénégal.

Ancien économiste au Fonds monétaire international (FMI), il a également dirigé le département Finances, secteur privé et infrastructure de la Région Amérique latine et Caraïbes de la Banque mondiale.

Reconnu pour son leadership dans le domaine du développement, M. Diop a été désigné comme l’un des 100 Africains les plus influents du monde. Il s’est vu décerner en 2015 le prestigieux prix Regents’ Lectureship Award de l’université de Californie (Berkeley). Il est diplômé en économie et en finance.

Sa nomination prendra effet au 1er mars 2021.

La SFI a pour mission de promouvoir l’expansion économique et améliorer les conditions de vie des populations en favorisant l’essor du secteur privé dans les pays en développement.

(AIP)

Dans la même catégorie