APS THIÈS : 300 MAISONS DÉMOLIES À MBOUR 4 EXTENSION PAR LA DSCOS APS DOCTEUR SALL DE L’INSTITUT PASTEUR : « PAS ENCORE D’INFORMATION SUR LA PRÉSENCE DE NOUVEAUX VARIANTS DU COVID’’ APS COVID-19 : LES AUTORITÉS INVITÉES À VEILLER À « UNE APPLICATION RIGOUREUSE DES MESURES PRÉVENTIVES » APS GESTION DE L’ÉPARGNE : DES CDC OUEST AFRICAINES DONT CELLE DU SÉNÉGAL À L’ÉCOLE DE LA BAD APS ZLECAF : LES ENTREPRISES LES MIEUX PRÉPARÉES VONT TIRER LEUR ÉPINGLE DU JEU (SPÉCIALISTE) ANGOP COVID-19: ANGOLA REGISTA 32 NOVOS CASOS E 17 RECUPERADOS GNA Protect Children from contracting COVID-19- DCE GNA Court remands businessman for defrauding by false pretenses GNA ‘Amewu’s magic’ will be replicated in Akatsi North next election – DCE GNA Applicant has not shown exceptional circumstance for review application of interogatories- EC

ARACHIDES : LE CNC PRÉOCCUPÉ PAR LES DIFFICULTÉS DE COLLECTE DES UNITÉS INDUSTRIELLES


  17 Décembre      16        Société (27691),

   

Dakar, 17 déc (APS) – Le Conseil national du crédit (CNC) a fait part jeudi de ses préoccupations relativement aux difficultés des unités industrielles de transformation des arachides à collecter des quantités suffisantes de graines, après l’ouverture de la campagne de commercialisation du produit.

Le CNC a tenu sa 30e réunion à l’issue de laquelle il a exprimé ses préoccupations relativement aux informations faisant état de contraintes auxquelles sont confrontées les unités industrielles de transformation des arachides pour collecter des quantités suffisantes de graines.

Dans le communiqué sanctionnant cette rencontre organisée en visioconférence, le CNC a réitéré ses recommandations, au titre des politiques publiques, afin que la réflexion soit approfondie au sujet d’une fiabilité accrue des estimations de production agricole, du modèle économique de la filière arachidière et de la mise à la disposition de La Banque Agricole (LBA) de moyens adéquats pour le financement de la diversification de la production agricole.

Des unités de transformation industrielle de l’arachide ont dernièrement évoqué des difficultés d’acquisition de graines d’arachide en raison particulièrement de la réticence de certains producteurs qui préfèrent vendre aux exportateurs, principalement des opérateurs chinois.

Ces opérateurs proposant un prix d’achat au kilogramme plus élevé que les 250 francs fixés par les autorités.

Cette situation a récemment déterminé le ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural à plafonner à 300 000 tonnes les achats à l’exportation afin de permettre aux unités industrielles locales de disposer de suffisamment de graines.

Dans la même catégorie