AIP La mairie de Tiassalé adopte son budget modificatif 2020 GNA Women must unite to champion their rights– CHRAJ GNA Investment in technology has paid off-DVLA AIP Tema Lions Club walk to create childhood cancer awareness AIP Des leaders d’opinion de Toulepleu renforcent leurs capacités en comptabilité simplifiée AIP L’UNESCO renforce les capacités des forces de sécurité et des magistrats sur la liberté de presse et la sécurité des journalistes AIP Lancement à Abidjan d’un projet sur la lutte contre les armes légères en Afrique AIP La fondation FEE vole au secours des orphelins et démunis de Tanda pour la rentrée 2020-2021 MAP SM le Roi félicite le président chinois à l’occasion de la fête nationale de son pays MAP Fès : Campagne numérique pour des services communaux aux jeunes

CONGO : LES ARRONDISSEMENTS SEPT ET HUIT ENREGISTRENT LES MÉNAGES LES PLUS PRÉCAIRES DE LA VILLE


  14 Septembre      9        Société (23220),

   

Brazzaville, 14 Septembre (ACI) – L’opération d’identification des ménages vulnérables devant bénéficier de l’assistance financière de l’Etat, prévue dans le cadre des allocations d’urgence Covid-19, a enregistré à Brazzaville, notamment dans le 7ème et 8ème arrondissements, Mfilou et Madibou, un nombre plus élevé de ménages en détresse sociale, a rapporté une source sûre.

Les résultats de ce recensement rendus publics placent Madibou, en tête des arrondissements à forts effectifs de ménages les plus pauvres dans la ville capitale, avec 26.670 foyers déclarés en détresse sociale sur les 51.000 recensés.

Il est prévu que chaque foyer va bénéficier, en priorité, d’une allocation financière d’urgence d’une valeur de cinquante mille (50.000) Fcfa, allouée à titre de soutien par le gouvernement. A Madibou, 3.306 ménages ont été aussi sélectionnés comme étant pauvres et vulnérables. Ces ménages vont aussi recevoir, en seconde priorité, la même somme à titre d’assistance financière.

Par contre, à Mfilou, les résultats relèvent que sur 62.534 ménages enquêtés, 22.191 sont déclarés en détresse sociale et doivent être aussi assistés financièrement par le gouvernement.

A côté de ces ménages précaires, 8.072 autres foyers vulnérables et pauvres y ont été aussi enregistrés. Ils font également partie des bénéficiaires de ces allocations d’urgence Covid-19.

Parmi les neuf arrondissements de Brazzaville, seul Djiri a eu le plus faible nombre de foyers en détresse sociale et vulnérables. Sur les 43.332 ménages enquêtés, 6.782 sont déclarés en détresse sociale et 6.476 considérés comme ménages vulnérables et pauvres. Tous ces foyers percevront leurs allocations d’urgence après que les comités pluri acteurs de certification installés auront statué sur les dossiers en contentieux. Ils sont 15.003 à Djiri, 15.784 à Mfilou et 12.263 à Madibou.

S’adressant aux membres de ces comités pluri acteurs dirigés par les administrateurs maires d’arrondissements, la ministre des Affaires sociales et de l’action humanitaire, Mme Antoinette Dinga Dzondo, les a exhortés à faire le travail au plus vite afin d’amorcer les paiements.

«Je vous demande de faire votre travail en toute autonomie, sans aucune interférence de qui que ce soit, car le chef de l’Etat veut à ce que cet argent ne profite qu’aux ayants droit. Prenez le temps qu’il vous faut afin de nous produire les listes définitives, de sorte que nous les transférions au plus vite aux agences de paiement», leur a-t-elle dit.

A ce jour, 380.000 ménages précaires ont déjà bénéficié de cette allocation d’urgence, a-t-on rappelé.

Dans la même catégorie