MAP M. Bourita à Bamako porteur d’un message d’encouragement, d’amitié et de solidarité APS UN PROJET D’ASSISTANCE SOUS FORME DE TRANSFERTS MONÉTAIRES CIBLE PLUS DE 145.000 PERSONNES DANS 12 DÉPARTEMENTS APS MACKY SALL : « LE TER VA DÉMARRER DANS LES PROCHAINS MOIS » AIP Côte d’Ivoire –AIP / Le journal  » l’Inter  » rafle le prix du meilleur organe de presse de la CAIDP ANP Des journalistes ouest-africains en formation sur la lutte contre les crimes économiques et financiers ANP Rencontre des Cadres de la Communication : Les participants recommandent un rehaussement des subventions allouées au secteur APS LE PRÉSIDENT SALL PRESSE LE GOUVERNEMENT D’ACCÉLÉRER LES RÉFORMES DANS PLUSIEURS SECTEURS APS AGROÉCOLOGIE : DES ORGANISATIONS PAYSANNES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE PEAUFINENT LEUR CONTRIBUTION À LA POLITIQUE AGRICOLE NATIONALE APS MAGAL 2020 : SONATEL RENFORCE SA PRÉSENCE APS VERS UN ALLÉGEMENT FISCAL POUR LA PRESSE ET LE TOURISME SUR LA PÉRIODE 2020-2021

Côte d’Ivoire-AIP/ Les populations de N’Douci invitées à vivre ensemble


  28 Août      3        Société (23190),

   

Tiassalé, 28 août 2020 (AIP) – Les populations de N’Douci ont été invitées, le jeudi 27 août 2020, « à réapprendre à vivre ensemble » par tous les intervenants à la tribune de réconciliation ouverte par le président du Conseil régional de l’Agnéby-Tiassa, Dimba Ngou Pierre.

A cet effet, le porte-parole des cadres et président de la mutuelle de développement de N’Douci, Antoine Kouadio Adjambri, qui a fait remarquer que la ville a besoin de tout le monde, sans exception, pour son développement.

A sa suite, Ouattara Amadou, au nom de tous ceux qui sont assimilés à des Malinké, a « regretté et condamné » les violences perpétrées par les jeunes qui ont grandi ensemble, fréquenté les mêmes écoles et ont joué au football ensemble ». Puis, il a demandé « pardon » aux tuteurs Abbey, non sans rappeler que c’est leur hospitalité légendaire qui a permis l’installation et l’intégration des autres communautés.

Claver Alliko, au nom des 14 victimes, mais aussi au nom de la jeunesse Abbey dont il est le premier responsable, a, avec de fortes émotions, demandé à tous ses camarades jeunes de pérenniser les acquis de la cohésion sociale, car depuis deux ans, les conflits de la même nature se succèdent sans en connaître les véritables raisons.

Se félicitant du calme qui est revenu à N’Douci mais aussi et surtout de la volonté exprimée par tous les acteurs à tourner la page de la crise, Dimba Pierre a rappelé que son mandat à la tête de la région de l’Agneby-Tiassa est placé sous le signe du rassemblement, de la paix et du développement.

De façon particulière, il a indiqué que la jeunesse de N’Douci doit être mise au travail. A cet effet, il a annoncé le démarrage de grands chantiers de développement auxquels la jeunesse doit être associée afin de la détourner de l’oisiveté, source de violence.

Dans le même ordre d’idées, le préfet du département de Tiassalé, Vakaba Koné, a invité les agents des forces de l’ordre à détruire toutes les fumeries de drogue et à lutter sans relâche contre la criminalité afin de faire de N’Douci une ville paisible.

Les 21 et 22 août, la ville de N’Douci a été le théâtre de violences intercommunautaires qui ont fait 14 blessés dont trois par balles dont les vies ne sont pas en danger.

Dans la même catégorie