APS LÉGÈRE HAUSSE DES NOUVEAUX CAS DE COVID-19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’Evêque du diocèse de Gagnoa exhorte les fidèles de Lakota à la paix GNA Special Voting takes off smoothly in Amansaman, other constituencies in Accra APS COMMERCIALISATION ARACHIDIÈRE : L’USINE DE LA SONACOS À ZIGUINCHOR DANS L’ATTENTE DE SES PREMIÈRES GRAINES APS ZIGUINCHOR : DES OUVRAGES SOCIAUX FINANCÉS PAR ABOU DHABI ANNONCENT DES INVESTISSEMENTS PLUS IMPORTANTS GNA Special Voting delays for nearly an hour in Tema West GNA NGO launches project to promote good sanitation and hygiene practices AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La présidente de la mutuelle de Boyo visite la parcelle de terre octroyée aux femmes du village AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une coopérative agricole fait don de matériels médicaux à l’hôpital général de Bonon AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le ministre Moussa Sanogo invite les populations du Bafing à renforcer la paix et le vivre ensemble

COVID-19 : ‘’ASHOKA’’ LANCE UNE INITIATIVE DE SOUTIEN AUX ENTREPRENEURS SOCIAUX AFRICAINS


  2 Novembre      6        Economie (10403),

   

Dakar, 2 nov (APS)- ‘’Ashoka’’, une association d’entrepreneurs sociaux, a annoncé dans un communiqué le lancement d’une initiative de soutien aux acteurs africains dans le développement de solution répondant aux différentes préoccupations liées à la crise sanitaire engendrée par le nouveau coronavirus sur le continent.

Cité dans un communiqué parvenu lundi à l’APS le directeur exécutif de ladite association, Pape Samb, a estimé que les gouvernements, entreprises et entrepreneurs sociaux ainsi que les jeunes et les femmes ‘’doivent penser, agir et diriger autrement dans des conditions incertaines et sans précédent’’.

‘’Nous devons tous apprendre ensemble avec empathie, urgence, confiance et humilité. Ashoka opère dans le domaine du changement systémique en Afrique afin d’accélérer et d’étendre les solutions et les histoires africaines pour favoriser le changement en engageant des innovateurs sociaux et en co-créant avec les entreprises, les jeunes et les membres de la diaspora africaine », ajoute-t-il.

Selon Samb, l’entrepreneuriat social est de plus en plus un modèle essentiel pour relever les défis sociaux, culturels et environnementaux les plus pressants de la société.

‘’Avec l’épidémie, les entrepreneurs sociaux ont axé leurs stratégies et leurs services sur les populations vulnérables les plus touchées par la crise et sur la fourniture de services essentiels’’, a-t-il rappelé.

‘’Le virus a considérablement affecté les moyens de subsistance, endommageant les opérations commerciales et les bilans des gouvernements, et a menacé d’inverser les gains de développement et les perspectives de croissance du continent’, note le communiqué.

‘’Les prévisions indiquent que la pandémie COVID-19 va déclencher une poussée de l’extrême pauvreté sur le continent africain. Diverses études prédisant que 12 millions d’africains supplémentaires pourraient être poussés en dessous du seuil de vie d’un revenu inférieur à 1,9 USD par jour’’ fait savoir la même source.

Elle indique également qu’Ashoka, présentée comme le plus grand réseau mondial d’entrepreneurs sociaux proposant des solutions pour de changement systémique et travaillant dans différents pays et sur différents sujets.

Il a été créé en 1981 sur la base d’une idée simple : « il n’y a rien de plus puissant qu’une nouvelle idée dans les mains d’un entrepreneur ».

Aujourd’hui, soutient-on, l’association dispose d’un réseau mondial de 3 500 ‘’Ashoka fellows’’ dans 85 pays dont, plus de 500 fellows et jeunes acteurs du changement dans 20 pays d’Afrique et s’engage activement avec ses partenaires pour faire avancer collectivement son objectif de créer une société où, chacun est un acteur du changement.

13 ‘’Ashoka fellows’’ et 3 jeunes leaders travaillant sur l’amélioration de l’accès aux soins de santé, l’éducation, la résilience économique, la protection des groupes vulnérables et la transparence, entre autres, ont été sélectionnés pour le programme qui leur fournira un soutien adapté et une expertise visant à accroître l’impact de leurs projets dans les communautés.

« Nous apprenons des entrepreneurs sociaux que pour réussir dans un monde caractérisé par des changements rapides et des incertitudes comme celles causées par la pandémie COVID19.

’’Nous devons défendre des modèles d’entrepreneuriat collaboratif intersectoriel pour aider à maximiser l’utilisation des ressources, le bien commun, la justice économique, la sécurité sociale, la gouvernance responsable et réactive » commente Ndeye Binta Houma, directrice régionale d’Ashoka Sahel.

‘’Conformément à cette vision, ajoute-elle, un sommet visant à favoriser l’interaction entre les principaux acteurs qui contribuent à créer des conditions favorables à la croissance d’entreprises sociales durables en Afrique est prévu en novembre’’.

‘’Ce sommet aura pour but d’attirer davantage de soutien et d’investissements dans des projets qui inspireront des millions d’Africains à devenir des acteurs du changement qui façonnent des sociétés résilientes, durables et équitables’’, selon la source.

Dans la même catégorie