AIP Sortie officielle du mouvement « les jeunes motivés de Zozoribougou » à Korhogo AIP Des OSC du Bounkani renforcent leurs capacités sur le concept et les outils de la redevabilité sociale AIP COVID-19: 16 nouveaux cas et 52 guéris le 22 septembre 2020 AIP La région de la Marahoué, capitale de la Côte d’Ivoire le temps d’une visite d’État APS COVID-19 : LA QUASI-TOTALITÉ DES CHEFS DE MÉNAGES APPLIQUENT AU MOINS UN GESTE BARRIÈRE (ÉTUDE) APS UN PROTOCOLE SANITAIRE ÉLEVÉ SUR LA LIGNE MARITIME ZIGUINCHOR-DAKAR (COMMANDANT) APS CASAMANCE : UN PROJET D’ÉNERGIE SOLAIRE CIBLE 21.000 FEMMES RURALES (PROMOTEURS) APS RÉMUNÉRATION SUR COPIE PRIVÉE : LA COMMISSION REMET SA DÉCISION À LA TUTELLE APS PLAIDOYER POUR ’’UN RÔLE ACTIF’’ DES FILLES ET DES FEMMES DANS LA GESTION DES RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES APS PERTES D’EMPLOIS, DIMINUTION DE REVENUS : LA MAJORITÉ DES MÉNAGES IMPACTÉE PAR LA CRISE SANITAIRE (ANSD)

DEUX PROJETS DE FILMS SÉNÉGALAIS SÉLECTIONNÉS POUR L’ÉDITION 2020 DE « OUAGA FILM LAB »


  20 Août      12        Cinéma (152),

   

Dakar, 20 août (APS) – Deux projets de films sénégalais ont été retenus parmi dix autres sélectionnés pour la cinquième édition de la plateforme « Ouaga Film Lab », prévue en novembre prochain à Ouagadougou, au Burkina Faso, ont annoncé les organisateurs sur leur site Internet.

« Debout mon enfant » (fiction) de Pape Abdoulaye Seck, est l’un deux projets retenus, avec le documentaire « Doxandem : les chasseurs de rêves » de Saliou Sarr alias « Alibéta ».

Pape Abdoulaye Seck, commentant pour l’APS le choix porté sur son film, dit considérer « Ouaga Film Lab » comme « un tremplin pour mieux développer » son film et « surtout le confronter à d’autres pour l’enrichir ».

Selon le réalisateur, « Debout mon enfant » s’inspire librement du roman du même nom de l’écrivain sénégalais Seydi Sow, Grand prix du chef de l’Etat pour les Lettres en 1998.

« Je raconte une histoire qui pose la réflexion sur le pouvoir. Je me suis inspiré du roman, mais ce n’est pas une adaptation de ce dernier », explique-t-il au téléphone.

Pape Abdoulaye Seck a déjà réalisé le court métrage intitulé « Sagar » (2014), traitant du drame d’une femme traumatisé par ses fausses couches, un film qui a remporté plusieurs prix à travers le monde.

Le projet documentaire « Doxandem : Les chasseurs de rêves » de Saliou Sarr sera produit par « Gorée Island » de Yanis Gaye.

Saliou Sarr a déjà réalisé un documentaire sur l’émigration irrégulière intitulé « Life Saaraba Illegal », sorti en 2017.

Le comité de sélection de « Ouaga Film Lab » a retenu au total dix projets de film sur la centaine de dossiers reçus de de 25 pays d’Afrique de l’Ouest, du Centre et des Grands Lacs, après un appel à candidatures lancé de février à mars 2020.

« Ouaga Film Lab » se veut un laboratoire de développement et de coproduction dans l’accompagnement des jeunes auteurs-réalisateurs et de leurs producteurs.

Dans la même catégorie