ANP Maradi : Saisie d’armes à feu à Dogoua Kourya (commune de Sae Saboua) ANP Niger : Les députés adoptent les modifications apportées au Statut Autonome du personnel de l’Assemblée Nationale ACP Mme Nelly Lumbulumbu parle des atouts de la femme ACP Kasaï Central : le Centre « Bamamu Tabulukayi » s’affirme dans la lutte pour la dignité de la femme ACP Spéciale JIF : la femme au service de la lutte contre la COVID-19 dans la province du Kasaï ACP Spéciale JIF : bravoure incontestée de la femme du Kasaï Central ACP L’acquisition d’un kit de matériels médicaux saluée par les habitants de Kagelya en territoire de Pangi. ACP 65 nouveaux cas confirmés de Covid-19 enregistrés jeudi en RDC ACP Kasaï Central : comparution prochain de deux nouveaux renseignant dans le meurtre de deux experts de l’ONU ANG Covid-19/Brasil “constitui uma ameaça para o planeta”

DR BOUSSO : ‘’LE VACCIN, SEUL MOYEN POUR METTRE FIN À LA PANDÉMIE’’


  23 Février      12        Santé (9557),

   

Dakar, 23 fev (APS) – Le vaccin est aujourd’hui le seul moyen de mettre fin à la pandémie de Covid-19, a soutenu, mardi, le Directeur du Centre des opérations d’urgence du Sénégal (COUS), Dr Abdoulaye Bousso.

Membre du Comité national de gestion des épidémies, Bousso fait partie des premières personnes à avoir reçu les premières doses de vaccins après le ministre de la Santé, des leaders politiques, sanitaires, religieux, coutumiers, entre autres.

’’Le début de la campagne nationale de vaccination marque à coup sûr une autre étape dans la riposte contre la pandémie de Covid-19’’, a souligné Dr Bousso, interrogé par l’APS en marge du lancement ce mardi de la campagne nationale de vaccination.

Pour Dr Abdoulaye Bousso, ’’c’est une stratégie supplémentaire dans tout ce qu’on avait mis en place et c’est très remarquable’’.

’’Nous appelons toutes les personnes ciblées à se faire vacciner. Même si le vaccin a été fait en un temps record, toutes les conditions ont été respectées’’ a t-il assuré.

En effet, a t-il rappelé, ’’des comités techniques ont veillé au respect de ces conditions et nous pouvons garantir la qualité des vaccins reçus’’.

Aujourd’hui, a relevé le Directeur du COUS, ’’il ya plus de 200 millions de doses qui ont été distribuées dans le monde, donc la qualité des vaccins ne pose pas problème’’.

Par rapport aux ’’craintes’’ des populations, il a relevé que ’’c’est normal qu’il y ait des suspicions, mais bientôt les populations vont adhérer puisque les choses ont bien démarré avec le lancement de la campagne’’.

Dans la même catégorie