AIP Sortie officielle du mouvement « les jeunes motivés de Zozoribougou » à Korhogo AIP Des OSC du Bounkani renforcent leurs capacités sur le concept et les outils de la redevabilité sociale AIP COVID-19: 16 nouveaux cas et 52 guéris le 22 septembre 2020 AIP La région de la Marahoué, capitale de la Côte d’Ivoire le temps d’une visite d’État APS COVID-19 : LA QUASI-TOTALITÉ DES CHEFS DE MÉNAGES APPLIQUENT AU MOINS UN GESTE BARRIÈRE (ÉTUDE) APS UN PROTOCOLE SANITAIRE ÉLEVÉ SUR LA LIGNE MARITIME ZIGUINCHOR-DAKAR (COMMANDANT) APS CASAMANCE : UN PROJET D’ÉNERGIE SOLAIRE CIBLE 21.000 FEMMES RURALES (PROMOTEURS) APS RÉMUNÉRATION SUR COPIE PRIVÉE : LA COMMISSION REMET SA DÉCISION À LA TUTELLE APS PLAIDOYER POUR ’’UN RÔLE ACTIF’’ DES FILLES ET DES FEMMES DANS LA GESTION DES RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES APS PERTES D’EMPLOIS, DIMINUTION DE REVENUS : LA MAJORITÉ DES MÉNAGES IMPACTÉE PAR LA CRISE SANITAIRE (ANSD)

EPREUVES ANTICIPÉES DE PHILOSOPHIE : DÉMARRAGE SANS COUAC À LOUGA, 57 CANDIDATS ABSENTS


  12 Août      9        Arts & Cultures (1186),

   

Louga, 12 août (APS) – Les épreuves anticipées de philosophie ont démarré sans couac mercredi au lycée Malick Sall, principal centre d’examen de la commune de Louga, en l’absence de 57 candidats, a constaté l’APS.

« Dans l’ensemble, les épreuves se déroulent normalement. Nous avons démarré à 8 heures. Cependant, nous avons eu beaucoup d’absents, 57 candidats sont absents », a déclaré le superviseur du centre, Abdoulaye Ndiack Sarr.

Il a jugé important le nombre de candidats déclarés absents cette année. « Les absents sont nombreux pour un jury de 910 candidats. A la fin de cette journée, nous tâcherons de connaître les raisons de ces absences », a-t-il indiqué.

« En dehors ces absences, a-t-il poursuivi, tout se passe bien. »

Selon le secrétaire général de l’inspection d’académie de Louga, Lamine Fall, une situation sera faite à ce propos.

« Nous ne savons pas pourquoi ces candidats sont absents, mais pour certains, des certificats médicaux ont été déposés et nous ferons le point pour le reste », a-t-il expliqué, assurant que tout se déroule bien.

Dans un contexte sanitaire marqué par la pandémie de Covid19, M. Ndiack Sarr assure que toutes les mesures barrières ont été respectées.

« Les forces de l’ordre sont à l’entrée pour veiller au respect du port de masque. Des termoflash ont été placés à l’entrée et dans les salles de classe, les élèves sont assis en zigzag pour respecter la distance physique », a-t-il dit.

Aux alentours de 10 heures 18 mn, des candidats commençaient déjà à sortir des salles d’examen.

Interrogés sur les épreuves, ils affirment qu’elles sont abordables, les sujets proposés-l’art et la religion- ayant déjà été abordés en classe.

Le centre du lycée Malick Sall de Louga est composé de trois jurys de 910 candidats, dont 483 filles et 427 garçons.

Il accueille les élèves des séries L’1, L2, S1, S2 et les candidats du Baccalauréat arabe.

Au total, près de 6.551 candidats subissent les épreuves anticipées de philosophie dans la région de Louga.

Le département de Louga compte 3.704 candidats, contre 1.539 pour Linguère et 1.308 pour Kébémer.

Ils sont répartis dans 27 centres d’examen dont 5 à Kébémer, 9 à Linguère et 13 à Louga.

Le nombre de candidats au Baccalauréat est cette année en baisse, en comparaison avec l’année dernière où ils étaient au nombre de 6.840.

Dans la même catégorie