GNA FDA launches ‘operation consumer-one officer’ campaign AGP CEEAC: Ali Bongo Ondimba passera le flambeau à Denis Sassou Nguesso ce vendredi à Libreville GNA The Mastercard Foundation supports CAMFED to launch e-learning assets APS LES DÉPUTÉS PLANCHENT SUR LA LFI 2021 EN PLÉNIÈRE APS MAMADOU TANDJA SERA INHUMÉ DANS SON VILLAGE NATAL APS TOURNOI U20 : LE COACH MALIEN DE LA MAURITANIE RACONTE SON MATCH CONTRE SON PAYS D’ORIGINE APS LA BAD VEUT ACCROÎTRE LA PERFORMANCE DE SON PORTEFEUILLE AU SÉNÉGAL AIP /Inter/ Les gouvernements du monde entier exhortés à faire de leur priorité l’élimination des violences faites aux femmes AIP Un leader communautaire appelle les populations de Bouaflé à préserver la paix AIP Les cours toujours pertubés à Daoukro malgré les appels à la reprise

Gabon: Le leadership féminin dans l’atteinte des ODD débattu au cours de la 3ème édition Café climat


  8 Novembre      9        Environnement/Eaux/Forêts (2263),

   

Libreville, 08 Novembre (AGP) – La 3ème édition du café climat qui a eu lieu le samedi 7 novembre 2020, avait pour objectif de montrer l’importance du leadership féminin qui mène au développement durable dans le pays. Une édition dotée d’un panel constitué de quatres (4) Dames leaders.

Les travaux de la 3ème édition du Café climat se sont déroulés le samedi 7 novembre écoulé autour de quatre thèmes. Le premier consistait à présenter la notion du leadership féminin dans le contexte du développement durable. Un sujet qui a été presenté par Mme Edwige Étang Effa, femme leader, par ailleurs présidente de l’ONG FENSED

La femme leader, c’est celle là qui doit pouvoir se dépasser, conduire, regrouper, former, transformer tout autour d’elle. Il peut s’agir de la transformation de la nation, comme de la vie d’une autre femme et même des hommes. Elle doit pouvoir aider le pays, la société et surtout former les jeunes”, a-t-elle souligné dans son exposé.

En effet les Objetcifs de développement durable (ODD) comptent dix sept (17) objectifs, qui ne peuvent être dissociés les uns des autres. La question de l’inclusion reste le pont central. Mais, aujourd’hui, un accent particulier est mis sur l’ODD Cinq, car il met un accent particulier sur les droits de la femme. C’est dans cette perspective que Mme Pepecy Oguouliguende, présidente de l’ONG Malachi, a affirmé dans son exposé numéro 2 qui avait pour thème “Comment le leadership féminin peut-il favoriser le développement durable ?, que la femme leader doit s’engager à connaître ses droits.

Lorsque la femme prendra conscience de son potentiel, et le mettra en oeuvre”, a-t-elle dit. Une façon pour elle de lancer un appel aux femmes gabonaises à des fins de voir l’évolution du pays, mais aussi du monde grâce au leadership féminin.

Le troisième thème a édifié les participants sur la manière dont le leadership féminin peut impacter la croissance agricole au Gabon, puis l’impact social du leadership féminin. Deux sujets présentés respectivement par des jeunes femmes leaders, à savoir Mlle Tamarah Moutotekema Boussamba, présidente Agridis et Zora Kassa, directrice de Zora Planner.

Pour Charlène Mouboulou, c’était un moyen de faire comprendre à toutes les femmes qu’elles ont de la valeur, en dehors de celle qu’on les attribue dans leurs foyers. « Les femmes peuvent transformer avec leur capacité et leur intelligence « , a-t-elle fait savoir.

Dans la même catégorie