MAP M. Bourita à Bamako porteur d’un message d’encouragement, d’amitié et de solidarité APS UN PROJET D’ASSISTANCE SOUS FORME DE TRANSFERTS MONÉTAIRES CIBLE PLUS DE 145.000 PERSONNES DANS 12 DÉPARTEMENTS APS MACKY SALL : « LE TER VA DÉMARRER DANS LES PROCHAINS MOIS » AIP Côte d’Ivoire –AIP / Le journal  » l’Inter  » rafle le prix du meilleur organe de presse de la CAIDP ANP Des journalistes ouest-africains en formation sur la lutte contre les crimes économiques et financiers ANP Rencontre des Cadres de la Communication : Les participants recommandent un rehaussement des subventions allouées au secteur APS LE PRÉSIDENT SALL PRESSE LE GOUVERNEMENT D’ACCÉLÉRER LES RÉFORMES DANS PLUSIEURS SECTEURS APS AGROÉCOLOGIE : DES ORGANISATIONS PAYSANNES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE PEAUFINENT LEUR CONTRIBUTION À LA POLITIQUE AGRICOLE NATIONALE APS MAGAL 2020 : SONATEL RENFORCE SA PRÉSENCE APS VERS UN ALLÉGEMENT FISCAL POUR LA PRESSE ET LE TOURISME SUR LA PÉRIODE 2020-2021

LE PLAN DE COMMUNICATION ET DU GUIDE DES MESSAGES DU PROGRAMME NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE PALUDISME EN COURS DE VALIDATION


  5 Août      16        Santé (7489),

   

Kpalimé, 5 août (ATOP) – Les points focaux IEC en santé et autres acteurs nationaux et organisations non gouvernementales impliqués dans la lutte contre le paludisme venus de tout le pays ont pris part, du 3 au 5 août à Kpalimé, à un atelier de validation du plan de communication et du guide des messages du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP).
Initié par le Programme National de Lutte contre le Paludisme, cet atelier a permis aux participants de parcourir les différentes parties du document et d’apporter des contributions pour son amélioration avant de procéder à sa validation. Ce plan de communication et du guide des messages va servir à appuyer les diverses interventions menées.
Le plan stratégique de la communication comporte quatre parties déclinées en des axes stratégiques portant sur la prévention du paludisme, la prise en charge des patients, la communication pour un changement de comportements, la supervision et le suivi-évaluation.
A l’occasion, le coordonnateur du Programme National de Lutte contre le Paludisme au Togo, Dr. Atcha-Oubou Tinah a relevé l’importance de ce plan de communication dans l’avancement du PNLP. «La maladie, c’est le comportement, si on arrive à faire changer le comportement des individus, c’est qu’on peut lutter efficacement contre la maladie », a précisé le coordonnateur.
Pour le directeur préfectoral de la Santé de Kloto, Dr Nyametso Djifa Aimé, la communication est transversale par rapport à chaque stratégie. Il a précisé que cela va de même pour le programme national de lutte contre le paludisme. L’orateur a relevé qu’il y a plusieurs stratégies pour l’atteinte des objectifs, ajoutant que par rapport à chaque stratégie « nous avons besoin de la communication et le plan de communication représente un outil important qui va permettre d’implémenter la PSN d’ici 2023 ».

Dans la même catégorie